Le dirigeant angolais invite les présidents de la RD Congo et du Rwanda à des pourparlers

0 139

Le président angolais João Lourenço a invité les dirigeants de la République démocratique du Congo et du Rwanda à des discussions sur l’activité des rebelles dans l’est de la RD Congo.

Le président burundais Evariste Ndayishimiye et l’ancien président kenyan Uhuru Kenyatta participeront également aux discussions à Luanda.

Kinshasa accuse Kigali de soutenir les rebelles du M23 qui contrôlent désormais une partie importante de la province du Nord-Kivu dans l’est du Congo. Kigali a toujours nié ces allégations.

Pendant ce temps, deux réunions précédentes cette année entre le président congolais Félix Tshisekedi et son homologue rwandais Paul Kagame n’ont pas eu de résultats remarquables alors que les tensions continuent de croître.

Toutefois, le président Ndayishimiye, président en exercice de la Communauté d’Afrique de l’Est, a déclaré aux journalistes que “le fait d’accepter de s’asseoir ensemble est un grand pas.”

“Jusqu’à présent, nous n’avons pas pris de décision au niveau régional, ni moi-même” concernant les allégations de Kinshasa contre Kigali, a déclaré M. Ndayishimiye.

Il a ajouté qu’ils auront “l’occasion de les analyser” à Luanda.

Les dirigeants régionaux ont appelé à des pourparlers de paix entre le gouvernement congolais et les groupes armés opérant dans l’est du Congo.

Kinshasa a toutefois déclaré qu’elle ne négocierait pas avec les rebelles du M23 à moins qu’ils ne déposent les armes et ne se retirent des zones qu’ils ont capturées.

Un porte-parole du M23 a déclaré aux journalistes qu’ils “ne se retireront pas d’un pouce” de leurs positions.

Leave A Reply

Your email address will not be published.