Cyberfraude : l’Agence de lutte contre la corruption condamne 17 personnes dans les Etats d’Oyo et d’Ogun Details avec Olubunmi Osoteku, Ibadan

0 75

Le commandement de la zone d’Ibadan de la Commission de lutte contre les crimes économiques et financiers (EFCC) a obtenu la condamnation de 17 fraudeurs en ligne devant les juges Bayo Taiwo, Ladiran Akintola et Mohammed Owolabi de la Haute Cour de l’État d’Ibadan, dans l’État d’Oyo, et le juge Mosunmola Dipeolu de la Haute Cour de l’État d’Ogun, à Abeokuta, chacun pour un chef d’accusation distinct.

Les peines d’emprisonnement des condamnés vont de deux à neuf mois de travaux d’intérêt général, et d’un an de prison.

Les condamnés sont Oduola Kunmi Ireola, Igbamidun Joshua Olamiposi, Ismael Fatai Olatunji, Osundele Oladapo Daniel, Olawale Isaac Adeleke et Olorunyomi Idowu Babatunde.

Les autres sont Aneh Ojonimi, Olaide Iyanuoluwa Sadare, Akintola Babatunde Rasheed, Jamiu Babatunde Salam, Aluko Abayomi Oluwadamilare, Bello Ridwan Ayobami, Maleek Michael Ibrahim, Arasi Oluwaseun Tobi, Ganiu Fawaz Olalekan, Bello Ayoinde Olamilekan et Abiodun Taiwo Kareem.
Les condamnés ont tous plaidé “coupable” à l’accusation unique déposée contre chacun d’entre eux par l’EFCC.

En conséquence, les avocats de l’accusation, Modupe Akinkoye, Oyelakin Oyediran, Oluwatoyin Owodunni, Musa Galadanchi, Abdulrasheed Suleiman, Mabas Mabur, et Samsudeen Bashir, ont passé en revue les faits de l’affaire et ont exhorté les tribunaux à condamner les accusés.

Le responsable des médias et de la publicité de l’EFCC, Wilson Uwujaren, a révélé que si Osundele a été reconnu coupable et condamné à un an de prison, Arasi, Ganiu et Ibrahim ont été condamnés à neuf mois de prison chacun.

De même, Akintola a été condamné à neuf mois de travaux d’intérêt général, Oduola, Jamiu, Aluko et Bello à six mois de travaux d’intérêt général chacun, Igbamidun et Kareem à cinq mois de travaux d’intérêt général chacun.

En outre, Olatunji a été reconnu coupable et condamné à quatre mois de travaux d’intérêt général, Ayorinde à deux mois de travaux d’intérêt général, tandis que Olorunyomi, Ojonimi et Sadare ont été reconnus coupables et condamnés à une amende de N100 000. Olorunyomi, Ojonimi et Sadare ont été condamnés à une amende de 100 000 Naira chacun et Adeleke à une amende de 150 000 Naira (cent cinquante mille Naira).

Le juge Bayo Taiwo a ordonné à Osundele Oladapo Daniel de payer la somme de 16 671. Le juge Bayo Taiwo a ordonné à Osundele Oladapo Daniel de payer la somme de 16 671 $USD à titre de restitution et de confisquer une voiture Toyota Venza de couleur blanche d’une valeur de 7 millions de dollars au gouvernement fédéral du Nigeria.
D’autres condamnés ont également reçu l’ordre de restituer leurs victimes et de confisquer tous les objets récupérés sur eux au gouvernement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.