Palais National Theatre : achèvement de la première phase de rénovation

Détails avec Solomon Chung, Lagos

0 226

Pour la première fois en 40 ans, le gouvernement nigérian a achevé la première phase de la rénovation du monument national du pays, le National Theatre, situé dans l’État de Lagos.

Le gouvernement a facilité une collaboration qui a permis à la Banque centrale du pays et au Comité des banquiers de financer la rénovation et d’utiliser l’installation pour accueillir la conférence de l’Organisation mondiale du tourisme des Nations unies (OMT) qui se tient du lundi 14 au 17 novembre 2022 à Lagos.

Lors de la première conférence mondiale de l’OMT sur le thème “Relier le tourisme, la culture et les industries créatives”, le ministre nigérian de l’information et de la culture, Lai Mohammed, a révélé que l’industrie du tourisme et de la culture était le principal stimulant de la reprise socio-économique, de la création d’emplois et de l’atténuation de l’impact climatique.

Le ministre a également noté que le secteur du tourisme et de la culture a la capacité d’apporter un développement inclusif et de favoriser la paix et la coopération internationales, ce dont le monde a besoin en cette période de grands défis économiques.

Il a qualifié d’historique l’accueil de la conférence mondiale de l’OMT : “Nous sommes aujourd’hui témoins d’un événement historique à deux égards très importants. Tout d’abord, c’est la première fois que l’OMT réunit les parties prenantes du tourisme, de la culture et des industries créatives au sein d’un même forum pour débattre de questions d’intérêt commun. Deuxièmement, il s’agit du premier événement organisé depuis l’achèvement de la phase 1 de la rénovation de 100 millions de dollars de l’emblématique National Theatre.

“Il est important de noter qu’il s’agit des premiers grands travaux de rénovation du Palais du Théâtre national depuis sa construction il y a plus de 40 ans. Un grand merci au Comité des banquiers pour cet excellent travail.”

Selon Mohammed, la conférence mondiale, qui s’est ouverte lundi avec deux ateliers d’experts sur le tourisme et la culture, ainsi que sur le tourisme et les industries créatives, intervient à un moment où le Nigeria et le monde entier représentent à la recherche d’industries capables de stimuler la reprise socio-économique, de réduire la pauvreté, d’atténuer les effets du changement climatique, d’accélérer la création d’emplois et le développement inclusif et de favoriser la paix et la coopération internationales.

“Dans ce contexte, le tourisme, la culture et les industries créatives présentent donc un énorme potentiel pour combler ce fossé, en particulier à une époque où le monde entier est confronté à de grands défis économiques”, a-t-il ajouté.

Le point fort de l’atelier d’experts a été la discussion entre le secrétaire général de l’OMT, M. Zurab Pololi Kashvili, et le ministre de l’information, M. Mohammed, et des élèves d’écoles primaires sur l’importance de la culture, du tourisme et des industries créatives pour le développement national.

Selon M. Kashvili, le tourisme est l’un des secteurs économiques les plus importants et à la croissance la plus rapide avant la pandémie, représentant 7 % du commerce mondial et soutenant pas moins d’un emploi sur dix dans le monde.

Le Théâtre national est l’un des symboles de la culture et de l’héritage du Nigeria.

Le monument a été achevé en 1976 en vue du festival des arts et de la culture organisé en 1977.

La rénovation coûte 100 millions de dollars dans le cadre d’un partenariat entre le gouvernement fédéral et le comité des banquiers/la Banque centrale du Nigeria (CBN).

Le directeur du département de la communication de la CBN, Osita Nwanisobi, a intimé que le projet ne consistait pas seulement à restaurer un bâtiment, mais aussi à créer un écosystème de soutien au secteur créatif dans le cadre de ce qui est appelé le Lagos Creative & Entertainment Centre (LC&EC).

D’après lui, “lorsque la deuxième phase des travaux de réhabilitation sera terminée en mars 2023, le Palais National Theatre retrouvera sa gloire d’origine. Un amphithéâtre principal de 5 000 places, comparable à tout ce qui existe dans le monde, trônera en son cœur, flanqué de deux salles de cinéma de classe mondiale, de salles de banquet et d’une bibliothèque.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.