Etat de Kogi: NAWOJ promet un soutien indéfectible aux femmes en politique

Propos recueillis par Oluwakemi Jonah depuis la capitale de Kogi, Lokoja

0 161

A l’approche des prochaines élections générales en 2023, les campagnes électorales se multiplient et les préparatifs des activités politiques sont en cours dans notre pays, l’Association Nigériane des Femmes Journalistes (NAWOJ), l’ombrelle de l’État de Kogi, a appelé à plus de visibilité pour les femmes occupant des postes politiques dansl’État de Kogi.

La présidente de l’association, Ann Olurinde a lancé l’appel lors du congrès tenu au centre NUJ à Lokoja, la capitale de l’État de Kogi, où les membres se sont rassemblés pour discuter du chemin à suivre sur les questions qui impliquent les femmes dans le processus de prise de décision de tout cadre démocratique.

Selon Olurinde, l’appel s’avère nécessaire car il faut résoudre le problème de la soumission de certaines femmes dans leurs fonctions politiques, une tendance qui devient inquiétante, ajoutant que dans la plupart des cas, ces femmes ont beaucoup à contribuer, mais quand elles ne sont pas autorisées ou accordées des plates-formes, ces femmes se taisent avec des idées dorées à l’intérieur d’elles.

Mme Olurinde a donc exhorté les membres à accorder davantage de soutien aux telles femmes dans les bureaux politiques de l’État de Kogi.

Dans leurs diverses contributions, les membres de l’association ont déclaré qu’il était nécessaire que davantage de femmes bénéficient de plus de plates-formes, en particulier dans les environnements dominés par les hommes.

Les membres ont conclu que davantage de conversations autour du soutien aux femmes et de leur donner une voix devraient être fréquentes, tout en appelant les autorités compétentes à soutenir les femmes avec les ressources nécessaires pour aller de l’avant.

Les points forts de la réunion sont les questions du déversement inconsidéré d’ordures par les habitants de l’État de Kogi, un problème qui doit êtrer ésolu, de nombre croissant de mendiants dans les rues de la ville de Lokoja et aussi des personnes mentalement dérangées qui errent dans les rues harcelant les passants.

En ce qui concerne les questions énoncées ci-dessus, les membres ont convenu de rencontrer le commissaire aux affaires féminines et au développement social pour une intervention appropriée et opportune et d’autres autorités compétentes.

A noter que l’association se prépare également à organiser unecampagne de sensibilisation contre l’habillement indécent ciblant certaines institutions supérieures de l’État de Kogi dans le cadre de ses activités décrites.

Rappelons que l’association a réalisé des séries de sensibilisation dans différents Lycées pour commémorer les événements nationaux et internationaux décourageant l’abus de drogues, la lutte contre cybercriminailté baptisé « yahoo yahoo » tout enencourageant l’entrepreneuriat.

Leave A Reply

Your email address will not be published.