COP 27 – Le Nigeria se rallie à la jeunesse pour l’action climatique

0 297

Le gouvernement nigérian affirme qu’il continuera à reconnaître le rôle et les contributions des jeunes pour atteindre son objectif d’atténuation du changement climatique.

Le ministre nigérian de l’environnement, Mohammed Abdullahi, a fait cette déclaration lors d’un événement parallèle sur le dialogue intergénérationnel entre les dirigeants et les jeunes, organisé par le ministère fédéral de la jeunesse et du développement des sports lors de la COP 27 qui se déroule actuellement en Égypte.

Il a noté que les jeunes sont également des contributeurs précieux à l’action climatique en tant qu’agents du changement, entrepreneurs et innovateurs.
“La vérité est que les jeunes doivent être impliqués dans tous les efforts d’atténuation du changement climatique déployés par le gouvernement fédéral du Nigeria à l’avenir”. Il a révélé.

Le ministre a toutefois invité la jeunesse à participer aux programmes d’action climatique et à obtenir des résultats spécifiques pour eux-mêmes et pour le Nigeria.

Reconnaissant le rôle essentiel de la jeunesse dans l’atténuation du changement climatique, le ministre nigérian de la jeunesse et du développement des sports, M. Sunday Dare, a noté que la mobilisation sans précédent des jeunes dans le monde entier montre le pouvoir massif qu’ils possèdent pour contribuer de manière significative à la réalisation des objectifs de la COP 27 et au-delà.

“Les jeunes ne sont pas seulement des victimes du changement climatique, ils sont aussi de précieux contributeurs à l’action climatique en tant qu’agents du changement, entrepreneurs et innovateurs.” a-t-il lancé.

Tout en félicitant les jeunes pour leur résilience et leur réflexion prospective dans les domaines de l’atténuation du changement climatique, le ministre a appelé les jeunes à soutenir les efforts du gouvernement nigérian pour assurer un monde meilleur pour eux et ceux qui viendront après.

“La COP27 se déroule à un moment où le Nigeria est aux prises avec les multiples facettes des impacts du changement climatique : inondations, sécheresse, déforestation, vagues de chaleur, etc. Il a expliqué.

M. Dare a également assuré le soutien et la contribution maximale de son ministère pour reconnaître et amplifier le rôle indispensable des jeunes dans la conduite du développement durable et des environnements durables.

Il a également profité de l’occasion pour annoncer le lancement du projet 250k pour le changement climatique, un projet qui aidera les jeunes Nigérians à planter et à entretenir deux cent cinquante mille arbres à travers la fédération.

Leave A Reply

Your email address will not be published.