Nigéria: vers la tenue d’un sommet économique ce lundi

0 145

La 28ème édition du Sommet économique nigérian se tiendra du lundi 14 au jeudi 15 novembre 2022 à Abuja, la capitale du pays.

Le président du Groupe du sommet économique nigérian (NESG), M. Asue Ighodalo, a déclaré que le NES#28 de cette année avait pour thème : “2023 et au-delà : Priorités pour une prospérité partagée”, établirait un programme de politique économique visant à accélérer la croissance économique du pays.

M. Ighodalo s’est exprimé mercredi lors de la conférence de presse du 28e sommet économique nigérian, NES£28, organisé par le ministère fédéral des finances, du budget et de la planification nationale à Abuja.

“Les sessions du sommet sont conçues pour débattre et parvenir à un consensus politique afin de transformer le Nigeria en une économie forte, inclusive, prospère, sans corruption, compétitive au niveau mondial et durable en 2023 et au-delà. D’où notre thème pour le 28e sommet économique nigérian.”

En préparation du sommet, il a précisé que le NESG a organisé conjointement 11 événements préalables au sommet entre août et septembre dans différents secteurs et domaines thématiques, notamment la politique fiscale, l’investissement, l’inclusion financière, les MPME et les infrastructures, entre autres.

Le NESG a également rencontré le vice-président, le professeur Yemi Osinbajo, en prévision du prochain NES #28.

Le professeur Osinbajo a reconnu les contributions du NESG au développement économique au fil des années, déclarant : “Je crois fermement aux objectifs du NESG, il a beaucoup contribué à la manière dont le secteur public réfléchit aux politiques et a fourni ce forum pour la responsabilité du secteur public.”

Le ministre d’État aux finances, au budget et à la planification nationale, Prince Clem Agba, a réitéré que le NESG est devenu un modèle de partenariat public-privé, puisqu’il se tient depuis 27 ans et qu’il a façonné les politiques économiques du pays.

Le Prince Agba a enfin conclu que le gouvernement fédéral vise un PIB de 11 000 mille milliards de dollars d’ici 2050, une vision qu’il espère concrétiser d’ici l’année visée.

Leave A Reply

Your email address will not be published.