État de Kano: distribution des moustiquaires aux résidents

Détails avec Jack Acheme, Kano

0 233

Dans le Nord du Nigéria, le gouvernement de l’État de Kano, en partenariat avec le Consortium du Fonds mondial de lutte contre le paludisme, a lancé la distribution de plus de huit millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide (MII) aux ménages vulnérables de l’État.

Le gouverneur de l’État, Dr Abdullahi Umar Ganduje, a noté que la campagne de porte-à-porte avait pour but de distribuer gratuitement des moustiquaires imprégnées d’insecticide à tous les ménages dans les 44 zones de gouvernement local du 10 au 22 novembre 2022.

Le gouverneur, qui était représenté par son adjoint et candidat au poste de gouverneur de l’APC, Dr Nasiru Yusuf Gawuna, a fait cette déclaration à Gaya town lors du lancement de la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide et de vaccination intégrée contre la fièvre jaune dans l’État de Kano.

Selon lui, la campagne mobilisera plus de vingt mille personnes et les moustiquaires ont été livrées à plus de trois mille six cents centres de distribution désignés dans les quatre cent quatre-vingt-quatre circonscriptions de l’État.

“La distribution de moustiquaires s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le gouvernement de l’État de Kano pour améliorer la santé et le bien-être des habitants de l’État.

“Le gouvernement de l’État a également approuvé l’achat et la distribution mensuels de produits gratuits contre le paludisme pour le diagnostic et la prévention du paludisme chez les femmes enceintes et les enfants”, a-t-il expliqué.

Concernant la campagne intégrée de lutte contre la fièvre jaune, le gouverneur a indiqué qu’elle visait plus de quatorze millions de personnes âgées de neuf à quarante-quatre ans.

Il a ajouté que la campagne vise à atteindre une couverture significative pour développer une immunité de groupe contre la maladie avec l’amélioration des services d’immunisation de routine, y compris la vaccination Covid-19 et l’enregistrement des naissances.

“J’appelle donc les personnes de cette tranche d’âge à profiter de cette occasion en or en se rendant aux postes de vaccination pour se faire vacciner, car cela contribuera à développer l’immunité collective nécessaire contre la fièvre jaune”, a lancé M. Gawuna.

Tout en appréciant le soutien continu des partenaires de développement et des institutions traditionnelles en vue de l’éradication du paludisme et de la fièvre jaune, le gouverneur exhorte également les ménages à coopérer avec le personnel déployé pour l’exercice afin d’en assurer le succès.

Le ministre de la Santé, Dr Osagie Ehanire, représenté par un directeur du ministère, M. Festus Okoh, a précisé que Kano était l’un des sept États bénéficiant de la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide.

Il a ajouté qu’au fil des années, les efforts du gouvernement et de ses partenaires ont permis de remporter quelques succès dans la lutte contre le paludisme dans le pays grâce à l’usage de moustiquaires imprégnées d’insecticide.

“Les chiffres concernant les enfants de moins de cinq ans sont passés de 43,4 % en 2015 à 52 % en 2018, tandis que ceux concernant les femmes enceintes sont passés de 49 % en 2015 à 58 % en 2018. Ces chiffres et d’autres ont contribué à la réduction de la prévalence du paludisme, qui est passée de 42 % en 2010 à 27 % en 2015 et à 23 % en 2018 “, a-t-il expliqué.

Les dignitaires présents lors de l’événement étaient l’émir de Gaya Alh. Aliyu Ibrahim, le chef de service de l’État de Kano Alh.Usman Bala Muhammad, d’autres personnalités étaient le commissaire à la santé Dr.Aminu Ibrahim Tsanyawa, des représentants des partenaires de développement, et d’autres parties prenantes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.