Des projets abandonnés, casse-tête du gouvernement nigérian

Détails avec Cyril Okonkwo, Abuja

0 177

Le ministre d’État nigérian chargé du budget et de la planification nationale, Clem Agba, a fait valoir qu’une nouvelle équipe avait été mise en place pour faire l’inventaire des projets abandonnés dans le pays.

L’équipe, qui sera dirigée par le ministre des finances, du budget et de la planification nationale, a été mise en place lors de la réunion du Conseil exécutif fédéral de mercredi, présidée par le vice-président Yemi Osinbajo.

Ils ont également approuvé la création du système d’information sur les projets d’investissement nationaux.

Le ministre, qui a informé les médias, a révélé que l’équipe implique les principaux ministères chargés des infrastructures dans le pays.

“Ce projet vise à remédier au nombre croissant de projets abandonnés et inachevés que nous avons un peu partout, ce qui constitue une importante fuite de fonds et un gaspillage du budget national et de ses maigres ressources”, a révélé M. Agba.

Selon M. Agba, l’équipe “examinera et hiérarchisera les priorités, financera les projets sélectionnés sur une base annuelle pour qu’ils soient achevés ; examinera la possibilité de privatiser certains des projets ou de transférer la propriété à l’État ou au gouvernement local ; comment réorienter le projet pour un autre usage ; ou l’abandonner complètement, le démanteler et le traiter comme un bien perdu”.

Le service FIRS obtient 14,88 milliards de Nairas

Selon Agba, la réunion du Conseil des ministres a également approuvé le contrat pour un nouveau bureau de service fédéral des impôts, FIRS, avec un parking à 17B Awolowo Road à Lagos.

Le contrat, a-t-il ajouté, a été attribué à MM. CCECC Nigeria Ltd pour un coût total de 14,88 milliards de N, y compris la TVA de 7,5%, dans une période d’achèvement de 24 mois.

“La construction de ce bâtiment permettra au FIRS d’économiser environ 4 milliards de naira de loyer annuel et aidera également le gouvernement de l’État de Lagos à réduire les embouteillages sur Awolowo Road et les routes adjacentes.”

M. Agba a précisé que le bâtiment serait situé dans les locaux que possède déjà le FIRS et n’impliquerait pas l’achat de terrains.

Il a précisé que la propriété mesure 11857 mètres carrés.

Domaine douanier

Le ministre du budget et de la planification a fait entendre que le Conseil a également approuvé l’attribution d’un contrat pour l’achat d’une propriété à Mombe Estate, qui se trouve sur la parcelle 21 de la zone cadastrale E 23, à Abuja.

Il a précisé que le montant du contrat s’élevait à 14,41 milliards de naira, ajoutant que le contrat avait trait à la fourniture de logements résidentiels aux agents de la douane nigériane (NCS).

“La fourniture d’un logement résidentiel est une incitation majeure aux officiers et les hommes à améliorer leur productivité et leur efficacité.

“Certains de ces agents résident actuellement dans des hôtels, d’autres restent dans leurs bureaux et nous pensons que ce n’est pas suffisant.”

Selon M. Agba, la NCS a l’intention d’acheter un domaine composé de 274 unités de logement, dont 128 unités d’appartements de trois chambres, 96 unités d’appartements de deux chambres et 50 unités de duplex terrasse de trois chambres.

Il a également révélé qu’un contrat a également été attribué pour la construction de deux auberges de 30 pièces pour les cadets et d’une auberge de 30 pièces pour les cadettes à l’école de formation des douanes de Kano.

Agba a conclu que l’approbation a également été donnée pour l’achat de 703 ordinateurs portables consacrés à la formation et les examens CBT pour les cadets des douanes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.