Vers la formation de 1 500 Nigérians en développement de logiciels

Précisions de Qasim Akinreti, Abuja

0 339

Le Power Learn Project (PLP), une organisation à impact, annonce qu’elle va former 1 500 développeurs de logiciels au Nigeria pendant quatre mois, sous les auspices du programme #1MillionDevs4Africa.

Le responsable national d’Adanian Labs, Killian Mayua, a déclaré à La Voix du Nigéria que le PLP, en partenariat avec Adanian Labs Nigeria et Job Red, lancerait le programme le 18 novembre 2022, à l’hôtel Oriental dans l’État de Lagos.

Ce programme vise à transformer la jeunesse africaine en lui donnant les moyens d’acquérir des compétences pertinentes grâce à une formation technologique décentralisée et de qualité.

Le projet continental vise à former 1 million de développeurs de logiciels en Afrique d’ici 2027.

Choix du Nigeria

Le Nigeria est le cinquième pays d’Afrique, après le Kenya, l’Afrique du Sud, la Zambie et la Tanzanie, à introduire le programme #1MillionDevs4Africa.

Selon les rqpports, le Nigeria est le mieux placé pour tirer parti des avantages de l’économie numérique.

Le potentiel du pays se manifeste par sa taille, qui en fait le marché numérique le plus étendu et la première destination pour les investissements en Afrique.

Les experts estiment que le secteur numérique nigérian pourrait ajouter 88 milliards de dollars et 3 millions d’emplois à l’économie d’ici 2027.

Selon le président du Conseil d’administration de PLP, John Kamara : “Notre objectif est de doter la jeunesse nigériane et les jeunes Africains de compétences numériques. Nous sommes conscients que la technologie est la clé de la croissance économique par l’industrialisation et le développement du capital humain. COVID a permis à chacun de tirer parti de la technologie dans tous les secteurs de l’économie mondiale, que ce soit dans le domaine de la santé, de l’agritech, de l’Edutech, de la Fintech, du commerce électronique, de la fabrication ou des télécommunications.”

Le rapport sur le déficit de compétences indique que “l’économie numérique du Nigeria a le potentiel de créer des emplois et de réduire le taux de chômage. Toutefois, pour exploiter pleinement le potentiel du secteur, le pays doit investir dans les compétences numériques et non techniques. Étant donné que de nombreux cours dispensés dans les universités nigérianes sont de moins en moins commercialisables dans le monde du travail et que les étudiants manquent de compétences employables lorsqu’ils recherchent des opportunités, l’acquisition de compétences numériques est la bonne direction pour parvenir à l’inclusion numérique.”

Dans l’actualisation de la stratégie nationale de l’économie numérique du Nigeria (NDEPS) pour Digital Nigeria 2020 – 2030, dévoilée par le président Muhammadu Buhari le 28 novembre 2019, le développement de la culture numérique et l’amélioration de la société numérique sont essentiels pour permettre les technologies émergentes.

Valeur ajoutée

Le chef de la croissance et des opérations de PLP, Mumbi Ndung’u, a révélé : “Pour la croissance personnelle et l’accès aux opportunités d’emploi dans les écosystèmes technologiques locaux et internationaux, les étudiants doivent migrer vers des plateformes d’étude en ligne et poursuivre leurs aspirations éducatives.

“À l’issue du cours, les apprenants auront accès à un certain nombre d’opportunités et de voies éducatives alternatives par l’intermédiaire de l’organisation, allant des stages et des opportunités de preuve de travail ou des connexions avec des studios et des incubateurs d’entreprises s’ils veulent explorer l’entrepreneuriat”, a déclaré Mumbi Ndung’u.

Autres bénéficiaires africains

Le PLP cherche à lancer quatre autres pays pilotes : le Rwanda, le Ghana et l’Ouganda, l’Afrique de l’Ouest et du Nord étant envisagée pour la phase 2 du programme.

Le programme de bourses d’études accepte les candidatures à partir du 19 octobre 2022.

Les cours vont des langages de programmation tels que Python et Dart Programming with Flutter à Blockchain 101, en passant par les bases de données, la science des données et les compétences entrepreneuriales.

Le projet Power Learn, lancé en avril 2022 au Kenya, est une organisation panafricaine dont la vision est d’apporter des changements transformateurs aux jeunes en Afrique.

L’organisation vise à donner le coup d’envoi à des carrières dans le domaine des logiciels grâce à une formation d’entrée de gamme, entièrement financée, utilisant un accès gratuit aux données et une gestion de l’apprentissage à son propre rythme sur 16 semaines.

Les apprenants auront ensuite l’occasion d’acquérir une expérience pratique grâce à un module de preuve de travail.

Les apprenants obtiendront un certificat à l’issue de la formation et rejoindront une communauté de jeunes Africains qualifiés aptes à saisir des opportunités numériques.

Ils seront également équipés de compétences de vie telles que l’éducation financière, la santé et le bien-être avec notre partenaire AfyaRekod, qui leur donnera accès à leurs données de santé mentale et les soutiendra en cas de besoin, parmi beaucoup d’autres.

Ces compétences les aideront à naviguer dans un monde en constante évolution et à devenir des membres productifs de la société.

Leave A Reply

Your email address will not be published.