Le président Buhari va bientôt inaugurer le terminal de fret d’Abuja

Gloria Essien, Abuja.

0 120

Le ministre nigérian de l’aviation, le sénateur Hadi Sirika, affirme que le président Muhammadu Buhari va bientôt inauguré l’un des deux projets de fret à l’aéroport international Nnamdi Azikiwe, à Abuja.

Déclaration faite par le ministre lorsqu’il s’est présenté devant la commission de l’aviation de la Chambre des représentants pour défendre l’état d’avancement de la mise en œuvre de 2022 et la proposition budgétaire 2023 à Abuja.

Il a également noté que le Nigeria aura bientôt un transporteur national, qui est actuellement en cours de réalisation et sera lancé avec des Boeing 737.

Il a noté que la compagnie aérienne se concentrerait d’abord sur les opérations domestiques avant d’envisager une opération internationale.

Selon le ministre, le secteur de l’aviation a enregistré des améliorations significatives au cours de cette administration, ainsi que l’aéroport international Murtala, à Lagos, et l’aéroport international Nnamdi Azikiwe, à Abuja.

Sirika a précisé que les aéroports ont maintenant enregistré un niveau élevé de sécurité, soulignant qu’une réalisation importante a été enregistrée dans l’industrie aérienne intérieure du pays.

“Cette croissance significative est la suite de la feuille de route que nous construisons. Nos aéroports font peau neuve, en particulier Lagos, Abuja, Kano et Port Harcourt, entre autres”, a précisé M. Sirika.

Le ministre a également annoncé que les contrats relatifs aux terminaux de fret qui ont été abandonnés par les contractants feraient l’objet d’une enquête, que les contrevenants seraient poursuivis et que les fonds seraient saisis.

“Nous avons dressé un rapport à l’EFCC au cours des trois dernières années et demie, et ils m’ont confirmé qu’ils avaient terminé l’enquête. C’est inquiétant”, a-t-il ajouté.

Le président du comité, l’honorable Nnolim Nnaji, a évoqué que la défense budgétaire était destinée à avoir un rapport d’exécution sur une année complète pour guider le comité sur l’examen de la proposition budgétaire 2023.

La commission, a-t-il ajouté, allait, dans les prochaines semaines, se lancer dans la surveillance de trois terminaux d’aéroports internationaux destinés à être mis en concession.

“La commission a remarqué avec une grande inquiétude l’omission de l’une des agences de sécurité et de sûreté essentielles du ministère, l’Agence de gestion de l’espace aérien nigérian”, a informé Hon Nnaji.

Le comité, a-t-il conclu, veillerait à ce que l’anomalie soit corrigée tout en exhortant le ministre à clarifier la question.

Leave A Reply

Your email address will not be published.