”Le Nigeria mérite un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU” (Ibrahim Gambari)

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 160

Selon le directeur de cabinet du président Muhammadu Buhari, professeur Ibrahim Gambari, compte tenu du fait que le Nigeria va être la troisième nation la plus peuplée du monde après l’Inde et la Chine d’ici 2050, le pays mérite un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies.

S’adressant aux membres de l’Initiative de mentorat législatif (LMI) lors d’une visite d’apprentissage à la State House le week-end dernier, M. Gambari a révélé que le Nigeria ne peut être ignoré dans les affaires internationales, compte tenu de ses contributions au maintien de la paix internationale et de son potentiel économique.

Le chef de cabinet du président a également prévu que l’on se souviendrait du président Buhari pour avoir laissé en héritage des élections libres et équitables ainsi que des investissements massifs dans les infrastructures à travers le pays.

Il a ajouté que le président avait posé des bases solides pour l’émancipation des jeunes.

Concernant la quête du Nigeria pour l’élargissement du Conseil de sécurité à 15 membres, M. Gambari, qui a été ministre des affaires étrangères du Nigeria, représentant permanent auprès des Nations unies à New York et premier secrétaire général adjoint et conseiller spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique (1999-2005), a déclaré aux jeunes en excursion à la State House :

“Je pense que vous avez de la chance d’être né Nigérian. D’ici 2050, selon les statistiques des Nations unies, le Nigeria sera le troisième pays le plus peuplé du monde après l’Inde et la Chine.

“Un pays qui est le troisième plus peuplé du monde doit rester uni, fort et prospère et ne peut être ignoré dans les affaires internationales.

“Si vous êtes le troisième pays le plus peuplé du monde, alors la campagne pour un siège permanent au Conseil national de sécurité des Nations unies bénéficiera d’un énorme soutien, car vous ne pouvez pas ignorer son peuple et son potentiel”, a-t-il révélé.

Concernant l’héritage du Président Buhari, en particulier son respect de la limite constitutionnelle des mandats, Gambari a noté :

“On se souviendra de M. le Président pour son engagement en faveur d’élections libres et équitables dans ce pays. Il l’a dit à plusieurs reprises, les Nigérians doivent être respectés, leurs votes doivent compter et il s’est engagé à partir au moment où l’administration arrive à son terme, le 29 mai 2023.”

Bon exemple

Le chef de cabinet a ajouté que le président Buhari a montré l’exemple en matière de probité et de responsabilité dans la gouvernance, soulignant que la nation se souviendra également de lui pour cela.

“Lorsque les gens parlent de l’héritage que le président Buhari laisse derrière lui, il est important de mentionner l’héritage en matière d’infrastructures – le 2e pont du Niger, la voie express Lagos-Ibadan, la voie express Abuja-Kano, le réseau de routes et de voies ferrées à travers le pays, les ports et le secteur de l’énergie.

“Il est important de mettre l’accent sur l’électricité, car sans elle et sans les infrastructures, une nation ne peut atteindre sa pleine stature”, a-t-il ajouté.

Concernant l’engagement du Président en faveur du développement de la jeunesse, Gambari a noté que le Startup Act 2022, récemment signé, fait de la jeunesse un bénéficiaire majeur, car il reconnaît la créativité des jeunes et cherche à leur donner les moyens d’être des entrepreneurs productifs.

Il a décrit la contribution prévue de cette loi à l’économie nationale comme étant énorme, citant les succès enregistrés au Maroc, en Tunisie et en Inde.

M. Gambari a félicité le président de la Chambre des représentants et fondateur de l’IMT, Femi Gbajabiamilla, pour avoir eu un impact sur la vie des jeunes en formant et en encadrant la prochaine génération de législateurs et de leaders éthiques du secteur public.

Il a exhorté les boursiers de l’IMT à rester en contact étroit les uns avec les autres, à rester concentrés et unis afin de surmonter les défis auxquels la nation est confrontée.

“Les gens vous désignent comme les leaders de demain. Je pense que c’est un terme mal choisi. Vous êtes déjà des leaders d’aujourd’hui car le Nigeria dépend de ce que vous faites et du rôle que vous avez pris.

“Vous êtes des stagiaires qui sont déjà des leaders d’aujourd’hui parce que vous avez été sélectionnés parmi des millions d’autres possibilités, ce qui montre que vous laissez déjà une trace.

Ne vous laissez pas intimider par des titres tels que ‘Chef de cabinet’, car nous avons tous commencé quelque part”, a déclaré Gambari aux boursiers du programme IMT, en racontant ses humbles débuts dans une “école primaire de village” à Ilorin, dans l’État de Kwara.”

Accueillant les stagiaires à la State House, le secrétaire permanent, Tijjani Umar, leur a parlé de l’histoire, du rôle et des priorités de la State House pour fournir des services de premier ordre au président et au vice-président afin qu’ils puissent s’acquitter efficacement de leurs responsabilités envers le Nigeria.

Le secrétaire permanent a également expliqué les fonctions des principaux officiers du président et du vice-président.

M. Umar a exprimé la volonté de la direction générale de la State House de soutenir le processus de formation d’une nouvelle génération de dirigeants du secteur public.

M. Dapo Oyewole, directeur de l’IMT, qui représentait le président, a félicité le chef de cabinet et le secrétaire permanent pour avoir accueilli les boursiers de l’IMT.

“Le fait d’ouvrir les portes de la State House et de permettre aux boursiers de venir le dernier jour de leur formation intensive leur ouvre une multitude de possibilités et d’opportunités”, a-t-il ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.