Journée mondiale de la tolérance : le prix de la tolérance reservé à deux présidents nigérians

Précisions de Salihu Ali, Abuja

0 160

L’Association internationale des avocats pour la paix mondiale (IAWPA) a annoncé que le président nigérian Muhammad Buhari et l’ancien président Goodluck Jonathan sont les lauréats du prix de la Tolérance de cette année.

Un communiqué de presse du porte-parole de l’association à Abuja, Dr Emmanuel Nkweke, a déclaré que le président nigérian serait le premier président africain en exercice à remporter le prix de la tolérance, qui vise à promouvoir la paix mondiale, en particulier en Afrique, qui a souffert de tensions ethniques, politiques et religieuses.

Selon Dr Nkweke, le président nigérian est devenu un modèle de tolérance politique, d’où la décision de l’association de l’honorer.

“Sa relation cordiale avec l’ancien président, bien qu’appartenant à un parti politique différent, est légendaire et digne d’être imitée. Contrairement à certains présidents qui se livrent à une chasse aux sorcières contre leurs ennemis politiques, le président Buhari a traité l’opposition avec respect et sa récente décision d’honorer le gouverneur Nyesom Ezenwo Wike de l’État de Rivers, qui est un critique virulent de son administration dans le domaine des infrastructures, a montré qu’il est un leader pragmatique qui a refusé de laisser les sentiments l’emporter sur son sens du jugement”.

La déclaration a également félicité le président pour avoir accordé l’amnistie aux anciens gouverneurs Joshua Dariye et Jolly Nyame qui sont membres de l’opposition.

“La plupart des gens pensaient que Buhari allait frapper l’opposition avec un marteau de forgeron. On peut le sentir dans la liberté avec laquelle les Nigérians se sont exprimés politiquement. Cela a augmenté la participation politique dans le pays.”

Selon lui, le Nigeria est l’un des pays où la conscience politique et la liberté d’expression sont les plus élevées.

“Il faut vraiment féliciter le président pour cela, même si nous pensons qu’il est possible de faire davantage”, a-t-il déclaré.

Concernant l’ancien président Jonathan, l’association a révélé : “Il a été établi qu’il a mené l’une des meilleures élections du pays. Il a même été cité comme ayant déclaré qu’aucun sang ne méritait d’être versé pour sa réélection, une déclaration qui a permis d’apaiser les tensions et d’aboutir à une passation de pouvoir pacifique au parti politique d’opposition. Pour la première fois dans l’histoire”.

La déclaration appelle tous les politiciens, les chefs religieux et ethniques du Nigeria à s’imprégner de cet esprit.

Le prix sera décerné au duo lors d’un événement célébrant la Journée de la tolérance des Nations unies, le mercredi 16 novembre à Merit House, à Abuja.

Esprit de tolérance

D’autres personnes et entreprises bien intentionnées qui ont promu l’esprit de tolérance dans la société seront également récompensées ce jour-là.

Cette journée sera également l’occasion de lancer le tableau de bord de la tolérance qui permettra de suivre le niveau de tolérance attendu lors des prochaines élections générales et de dévoiler le nom de certains jeunes qui seront les champions de la tolérance.

Il a déclaré que ces jeunes travailleraient avec la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans le domaine de l’observation du niveau de tolérance affiché par les partis avant, pendant et après les élections.

Leave A Reply

Your email address will not be published.