Armée nigériane: lancement d’une campagne de recrutement dans l’État de Rivers

Détails avec Nokai Origin, Abuja

0 144

L’armée exhorte la population de l’État de Rivers, dans le Sud du Nigeria, à s’inscrire massivement à son 84e recrutement régulier, RRI, actuellement en cours.

Le directeur de la planification de la main-d’œuvre au département de l’administration du quartier général de l’armée, le général de division Ibrahim Jallo, a lancé cet appel lorsqu’il a conduit une délégation pour rendre visite au secrétaire au gouvernement de l’État de Rivers, M. Tammy Danagogo.

Selon le général de division Jallo, la visite faisait suite aux instructions du chef d’état-major de l’armée, le COAS, le lieutenant général Farouk Yahaya, qui s’inquiétait de l’incapacité de l’État de Rivers à remplir son quota de recrutement dans l’armée nigériane.

Il a indiqué à Danagogo que le recrutement en cours des 84 recrues régulières a commencé le 10 octobre 2022 et se terminera le 2 décembre 2022.

L’application est gratuite et rendue possible par le COAS, le Lieutenant Général Farouk Yahaya. Il a ensuite présenté des dépliants au SSG pour aider les candidats potentiels.

La déclaration du directeur adjoint par intérim des relations publiques de l’armée, 6e division de l’armée nigériane, le lieutenant-colonel Iweha Ikedichi, a fait valoir que si la situation n’est pas immédiatement traitée, l’État de Rivers sera lésé dans son droit à une représentation égale dans l’armée nigériane.

S’exprimant plus avant, le Général de division Ikedichi a révélé : “C’est le droit constitutionnel des citoyens nigérians de s’engager dans l’armée nigériane et le recrutement dans l’armée nigériane est conforme aux exigences du caractère fédéral stipulé”.

Ayant observé une baisse du nombre de candidatures de l’Etat de Rivers dans les 3 derniers exercices de recrutement, la situation, a-t-il dit, ” a nécessité l’engagement du gouvernement de l’Etat pour la sensibilisation de ses indigènes sur le processus correct de souscription pour remplir son quota alloué “.

Le secrétaire du gouvernement de l’Etat, M. Tammy Danagogo, a précisé qu’il était consterné par la révélation que l’Etat de Rivers n’avait pas souscrit à son quota alloué dans l’armée nigériane selon les exigences du caractère fédéral.

Il a rappelé que “l’action du COAS en dirigeant l’engagement avec le gouvernement de l’État de Rivers a montré l’amour du COAS pour l’État de Rivers et ses indigènes”.

Le SSG a donc assuré à la délégation que les efforts ne seraient pas épargnés pour s’assurer que les habitants de l’État de Rivers participent massivement au processus de recrutement des 84 RRI en cours.

Il a remercié l’équipe pour sa visite et le chef d’état-major des armées pour la sensibilisation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.