RDC : les habitants de Goma vivent la peur au ventre

0 171

Dans l’est de la République démocratique du Congo, les troupes du M23 gagnent du terrain.Elles se sont emparées ces derniers jours de plusieurs localités sur une route menant à Goma, notamment Kiwanja et Rutshuru. Alors à Goma, la peur est partout.

“J’ai une amie qui a accouché à seulement cinq mois après avoir été traumatisée par cette guerre. Avant-hier, nous avons été alertés que le M23 arrivait à Goma. Et à cause la peur, mon amie a perdu son bébé. Comment ne pas avoir peur ? Tous les jours, nous apprenons des soldats du gouvernement sont tués. Aujourd’hui, mes enfants refusent aussi d’aller à l’école, ils ont peur que ça exploser à tout moment. Certains n’arrivent même plus à suivre à l’école tellement ils sont traumatisés”, raconte une habitante de Goma.

“Ma vie est devenue très dure, j’ai même du mal à manger parce que ma famille est bloquée à Rutshuru. D’autres motards sont également bloqués à là-bas et leurs familles sont ici à Goma. Cette guerre nous sépare de nos familles et est à l’origine de la crise économique et financière actuelle”, dit un homme.

“Nous sommes aussi inquiets de voir qu’après 10 ans, on revient dans le cycle avec les mêmes rebelles, les mêmes protagonistes, pourtant, nous étions sûrs d’avoir l’espoir de vivre dans une paix durable, mais hélas ! Nous demandons à nos autorités de pouvoir renforcer la force des FARDC, afin que l’option militaire puisse mettre fin à ce cycle de violence”, insiste Chantal Faida, coordinatrice de l’ONG UWEMA.

Selon Kinshasa, l’armée rwandaise appuierait les rebelles du M23.

Leave A Reply

Your email address will not be published.