Présidentielle 2023 : Tinubu s’engage à relancer les industries du Nigeria

0 186

Le porte-drapeau présidentiel de la mouvance All Progressives Congress (APC), Bola Ahmed Tinubu, a promis mardi que son administration ferait revivre les industries mortes du Nigeria si jamais il est élu en 2023.

M. Tinubu a fait cette promesse lors d’une réunion publique et d’un dialogue qui se sont tenus à Eko Hotels and Suites, Victoria Island, dans l’État de Lagos, où il a présenté son plan d’action aux capitaines de secteur industriel et autres acteurs clés du secteur privé.

Selon M. Tinubu, l’élection présidentielle de 2023 représentait une nouvelle opportunité pour le Nigeria, qui, selon lui, se trouve au seuil entre l’indifférence et la grandeur.

Le candidat du parti, qui est également ancien gouverneur de Lagos, a révélé que les programmes cardinaux de ses politiques économiques ne se limiteraient pas au seul domaine d’un secteur, notant que les bénéfices seraient récoltés dans la coopération entre le gouvernement et le secteur privé.

Selon lui, le secteur privé et le gouvernement devraient constamment être en guerre. Toutefois, ils ne doivent pas mener la bataille en tant qu’ennemis, affirmant que le gouvernement et la communauté des affaires doivent être des alliés inséparables pour combattre les ennemis communs que sont la pénurie, le sous-développement, le chômage et la peur qu’ils suscitent dans la société.

Il a donné l’assurance que son administration viserait un PIB à deux chiffres pour le pays, afin de réduire le taux de pauvreté et de relancer les industries en donnant vie à la politique industrielle du pays.

“Je partage quelques idées qui donnent un aperçu de ma vision d’une nation plus prospère et plus sûre où l’espoir est renouvelé et le désespoir repoussé. Tous les Nigérians doivent être les partenaires de notre avenir meilleur. Nous devons maintenir l’esprit d’un dialogue respectueux et productif. Parfois, ce que je dis peut vous aider. D’autres fois, ce que vous dites peut m’éclairer. Nous devons toujours parler et discuter avec les meilleures intentions du monde. Tout comme je maintiens une politique de portes ouvertes avant l’élection, je continuerai à l’honorer après l’élection.

“Nous ne nous contenterons pas de renforcer les secteurs traditionnels. Nous encouragerons l’excellence productive dans de nouveaux domaines, tels que l’industrie manufacturière et le secteur du divertissement Nollywood. En participant activement à l’économie numérique, nous ferons du Nigeria un leader, et non un spectateur, de la quatrième révolution industrielle. Nous chercherons à révolutionner le crédit à la consommation, en travaillant de concert avec le secteur bancaire. Le crédit à des taux abordables permet l’achat de plus de produits artisanaux et la construction de plus de logements. Le niveau de vie augmentera et la force du secteur des affaires augmentera dans la même mesure”, a-t-il déclaré.

S’exprimant plus avant, M. Tinubu a expliqué que son expérience à la fois dans le secteur privé et dans la fonction publique lui a permis d’apprécier tout particulièrement le potentiel économique qui peut être atteint en tirant parti de la collaboration entre le gouvernement et le monde des affaires.

Le chef du parti a déclaré que Lagos était le lieu approprié pour l’engagement du secteur privé car, selon lui, la croissance économique de l’État est devenue son expérience visible qui pourrait soutenir sa revendication de compétence et de capacité.

“Nous avons transformé ce Lagos en un endroit plus sûr et plus prospère où les gens peuvent se lancer dans n’importe quelle vocation ou entreprise légitime, indépendamment de leur ethnie, de leur religion, de leur région ou de leur statut social antérieur. Nous avons fait plus qu’ouvrir Lagos aux affaires. Nous avons ouvert la porte à tous les Nigérians pour qu’ils rejoignent et expérimentent les choses décentes qu’une gouvernance démocratique progressive peut apporter.

“Puis-je vous rappeler que lorsque je suis entré en fonction, Lagos était une autre histoire ? Mon équipe et moi-même avons élaboré un plan directeur de développement pour Lagos. Je peux dire que ce plan a été largement couronné de succès. La résolution pragmatique des problèmes et le travail d’équipe qui ont amélioré le sort de Lagos, c’est ce que je veux apporter à la nation. Je vous demande votre aide car la tâche qui nous attend est réalisable mais aussi difficile”, a lancé le porte-drapeau de l’APC.

Production d’énergie
Le candidat à la vice-présidence du parti All Progressives Congress (APC), Alhaji Kassim Shettima, a exprimé dans sa propre intervention le ferme engagement de son parti, s’il est élu au pouvoir en 2023, à s’associer au secteur privé pour développer les infrastructures du pays et augmenter la production d’électricité à environ 20 000 mgwtts, entre autres.

Shettima, qui a déclaré que c’était un honneur pour lui de travailler aux côtés d’Asiwaju Tinubu, afin de réaliser le rêve du candidat à la présidence de l’APC pour le pays, a ajouté que le temps était venu pour les Nigérians de fabriquer ce qu’ils consommaient, même s’il a prévu que l’administration de l’APC sous leur direction atteindrait une croissance à deux chiffres du PIB du pays au cours des deux prochaines années.

Selon le candidat à la vice-présidence du parti, le gouvernement dirigé par Tinubu se concentrera sur l’agriculture et améliorera la qualité de vie des Nigérians, tout comme il a évoqué que l’accent serait mis sur une éducation de qualité pour atteindre le même objectif.

En outre, il a promis que le secteur pétrolier et gazier du pays serait réformé.

“Le temps est venu pour les Nigérians de fabriquer ce que nous consommons, nous devons augmenter la production locale.

Parmi les chefs d’entreprise présents à l’événement figurent le président du groupe Dangote, Aliko Dangote, le directeur général de la Zenith Bank, Jim Ovia, le président de Heirs Holdings, Tony Elumelu, le président de Coronation Capital, Aigboje Aig-Imoukhuede et le PDG d’Access Holdings, Herbert Wigwe.

D’autres personnes présentes à la réunion étaient le colistier de Tinubu, Kashim Shettima et le directeur général de la campagne de Tinubu, Simon Lalong.

Plusieurs gouverneurs de l’APC étaient également présents.

Leave A Reply

Your email address will not be published.