”La société de transmission électrique n’est pas à vendre” (Ministre)

Détails avec Edwin Akwueh, Abuja.

0 175

Les législateurs fédéraux nigérians ont été informés que la compagnie de transmission électrique au Nigéria (TCN) n’est pas en quête de concessions, comme l’ont largement spéculé les médias locaux.

Le ministre de l’énergie, Abubakar Aliyu, a donné cette assurance mardi pendant qu’il s’adressait aux membres de la commission mixte de l’Assemblée nationale sur l’énergie concernant le projet budgétaire 2023.

En plus de confirmer que la TCN n’est pas prête à être privatisée, le ministre ainsi que les législateurs ont exprimé leur inquiétude quant au fait que la ministre des finances, Zainab Ahmed, identifie toujours certains projets électriques existants comme de nouveaux projets dans la proposition budgétaire 2023.

Le sénateur Gabriel Suswan, président de la commission, a ensuite convoqué la ministre des finances pour qu’elle clarifie devant l’Assemblée nationale les questions relatives aux projets multilatéraux d’électricité qui continuent d’apparaître dans le budget annuel comme de nouveaux projets.

Le sénateur Suswan s’est également fait l’écho de la préoccupation de la plupart des législateurs concernant le fait que de nombreux transformateurs électriques installés dans les communautés nigérianes n’ont pas été mis sous tension.

Il a exhorté la direction de l’agence d’électrification rurale à s’attaquer à ce problème et à contribuer à résoudre le problème de l’électricité chez les habitants des zones rurales.

Le sénateur Suswan a également qualifié d’inexistant le projet de centrale électrique de Mambilla, qui serait situé dans l’État de Taraba, au Nord-est du Nigeria.

Leave A Reply

Your email address will not be published.