Fraude bancaire de 1,4 milliard de naira : arrestation d’un candidat parlementaire de l’Etat de Kogi

Propos recueillis par Salihu Ali, Abuja

0 793

L’agence anti-corruption du Nigeria, la Commission de lutte contre les crimes économiques et financiers (EFCC), a procédé à l’arrestation du candidat du parti New Nigeria Peoples Party (NNPP) à la Chambre d’assemblée de l’État de Kogi, Ismaila Yusuf Atumeyi, en possession de 326 millions de nairas et de 140 500 dollars en espèces.

Selon un communiqué de presse du porte-parole de la commission, M. Wilson Uwujaren, Atumeyi, qui cherche à représenter la circonscription d’Ankpa 2 à la Chambre d’assemblée de l’État de Kogi, a été arrêté le dimanche 30 octobre 2022 aux côtés d’un certain Joshua Dominic, un fraudeur en série présumé, lors d’une opération d’infiltration à Macedonia Street, Queens Estate, Karsana, Gwarinpa, Abuja.

Abdumalik Salau Femi, un ancien employé de banque, a également été arrêté en relation avec la fraude. Il aurait fourni les informations qui ont facilité l’attaque de la banque par le syndicat.

” Il a été arrêté aujourd’hui, 1er novembre 2022, à l’hôtel Radisson Blu de Lagos. Après son arrestation, une perquisition a été menée à son domicile à Morgan Estate, Ojodu, où un total de 470 000 USD a été saisi.”

La déclaration indique que l’arrestation des suspects fait suite à des mois d’enquête sur le piratage de l’une des banques commerciales par un syndicat de fraudeurs qui a réalisé un hold-up de 1,4 milliard de naira.

Le syndicat aurait transféré N887 millions sur le compte de Fav Oil and Gas limited, d’où les fonds ont été versés à plusieurs opérateurs de bureau de change et à certains concessionnaires automobiles pour être échangés contre des dollars américains et acheter des voitures haut de gamme.

“Dominic, qui a été arrêté à plusieurs reprises pour fraude, aurait aidé Atumeyi à mettre au point le plan de piratage par l’intermédiaire d’Abdumalik. Dominic, un expert en investissement autoproclamé et directeur général de Brisk Capital Limited, a été arrêté en mai 2021 par l’Unité spéciale de lutte contre la fraude de la police nigériane pour une escroquerie à l’investissement de 2 milliards de naira. Il aurait escroqué plus de 500 personnes dans le cadre d’un plan d’investissement fictif”.

Deux SUV de luxe Range Rover ont également été saisis auprès des deux suspects arrêtés à Abuja.
La déclaration indique que les suspects seront traduits en justice dès la fin de l’enquête.

Entre-temps, la Commission s’est déclarée préoccupée par la recrudescence des cyberattaques contre les banques et par la réticence des institutions à signaler ces violations aux forces de l’ordre.

Tout en prévenant qu’un tel acte ne ferait que renforcer les criminels, l’EFCC a appelé les institutions financières à collaborer avec elle pour sécuriser le secteur financier contre les menaces de cyber-attaques.

Rappelons que l’EFCC avait, dans le sillage de l’annonce récente de la Banque Centrale du Nigeria, CBN, de plans pour redessiner et ré-émettre des dénominations plus élevées de la Naira, averti les opérateurs de Bureau de Change de se méfier des thésauriseurs de devises qui tenteraient de saisir l’occasion pour écouler les devises qu’ils ont illégalement cachées.

Leave A Reply

Your email address will not be published.