Somalie : appel à l’aide après le double attentat à Mogadiscio

0 151

Dans les hôpitaux de Mogadiscio sont soignés des blessés du double attentat à la voiture piégée qui a visé samedi, le ministère somalien de l’éducation. Au moins 300 personnes ont été blessées dans cette attaque alors que 100 autres y ont perdu la vie. Face à l’ampleur de ce bilan humain, le président somalien a appelé à l’aide.

Médecins, médicaments et autres, le soutien de la communauté internationale est donc attendu dans ce pays affaibli par la violence depuis de nombreuses années. Il en résulte, entre autres, un système de santé au point mort.

Quelques heures après la tragédie, les victimes s’efforcent de reconstituer le film de l’attaque.

” Quatre d’entre nous ont été blessés lors de l’explosion, dont un gravement. J’ai perdu connaissance, quand je me suis réveillé, je me suis rendu compte que mon corps était couvert de sang et le lieu recouvert de fumée et en feu.”, explique Mohamed Jama, homme d’affaires local.

Lundi, les bulldozers nettoyaient toujours les lieux de l’explosion à la recherche de possibles victimes piégées sous les gravats.

L’attaque de samedi est la plus meurtrière depuis cinq ans. Elle a été revendiquée par les islamistes Shebab qui combattent le gouvernement somalien depuis des années.

La communauté internationale a rapidement condamné le double attentat. La mission de l’ONU en Somalie s’est engagée à se tenir “résolument aux côtés de tous les Somaliens contre le terrorisme” et Washington a vilipendé une attaque “haineuse” et assuré les autorités somaliennes de leur “soutien dans le combat pour prévenir de tels attentats terroristes impitoyables”.

 

Avec AFP/Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.