Foot européen : Naples et Arsenal assurent, un duel Barça-Real s’amorce en Liga

0 122

Le PSG a gagné dans la difficulté, samedi, face à Troyes (4-3), alors que le RC Lens s’installe à la deuxième place après son succès contre Toulouse (3-0). En Italie et en Angleterre, Naples et Arsenal assurent la première place alors qu’en Allemagne le Bayern Munich est toujours en embuscade pour déloger la surprenante équipe de l’Union Berlin. En Espagne enfin, les clubs madrilènes font grise mine et le Barça dessine un nouveau mano à mano avec son rival, le Real.

Le PSG et le RC Lens assurent, Rennes ne s’arrête plus et l’OM patine

Le génie de Neymar et Messi a sauvé le PSG, samedi 29 octobre, d’un épineux faux pas contre Troyes (4-3). Les Parisiens ont décroché une 11e victoire en Ligue 1 mais ont aussi montré d’inquiétantes brèches défensives, un débat qui avait déjà été ouvert cette semaine après les deux buts encaissés contre le Maccabi Haïfa en Ligue des champions (7-2).

Le RC Lens, dauphin du PSG (2e, 30 points), n’a pas éprouvé les mêmes difficultés face à Toulouse (3-0). Les Lensois se sont nettement imposés grâce à un triplé d’Openda et confirment qu’ils seront une équipe solide cette année, avec une seule défaite au compteur pour le moment depuis le début de la saison.

Rennes complète le podium à l’issue de ce week-end. Les Bretons ont profité, dimanche, de la défaite de Lorient face à Nice (1-2) pour se hisser à la 3e place après leur victoire – la cinquième consécutive en Ligue 1, meilleure série en cours – face à Montpellier. L’armada offensive bretonne Terrier-Gouiri-Kalimuendo est aussi impressionnante qu’infatigable depuis plusieurs matches.

L’Olympique de Marseille, quant à lui, patine. Après trois défaites consécutives en Ligue 1, les Olympiens entendaient briser cette série samedi à Strasbourg, mais c’était sans compter sur l’égalisation à la dernière minute de Gameiro (2-2). Avec ce match nul, l’OM est provisoirement 5e avec 24 points.

Les clubs madrilènes ne gagnent pas, le Barça l’emporte sur le fil

Le Real Madrid a été accroché par le promu Gérone (1-1) dimanche pour la 12e journée de Liga. Malgré un but de Vinicius (70e), les Madrilènes ont encaissé un but dix minutes plus tard sur un pénalty consécutif à une main litigieuse d’Asensio dans la surface de réparation.

Avec ce deuxième nul en 12 matchs, les Merengue restent en tête de la Liga (32 points) mais ne comptent plus qu’une unité d’avance sur leur rival, le FC Barcelone (31 points). Éliminés de la Ligue des champions, les Catalans ont dû attendre la dernière minute face au FC Valence, samedi, pour s’imposer sur le fil grâce à un but de Lewandowski (0-1).

L’Atlético Madrid (3e, 23 points) n’a pas connu la même fortune : le club madrilène a déchanté à Cadix, après une fin de match complètement folle qui a vu les Colchoneros revenir à 2-2 avant d’encaisser un but fatal à la 90e+9 (3-2). Les Colchoneros pointent désormais à 8 points du Barça et à 9 du Real.

Pour Cadix, il s’agit d’une victoire majuscule. Les Andalous, avant-derniers de Liga avant cette rencontre, n’avaient gagné qu’un seul match avant celui-ci cette saison. Les Gaditains enregistrent ainsi leur premier succès de la saison à domicile, et reviennent à égalité de points avec le Séville FC de Jorge Sampaoli (18e, 10 points), qui continuent leur descente aux enfers après leur défaite surprise samedi face au Rayo Vallecano (0-1).

L’Union Berlin continue de surprendre, le Bayern Munich en embuscade

Surprenant et inattendu leader de Bundesliga, l’Union Berlin a renversé dimanche le Borussia Mönchengladbach dans le temps additionnel (2-1), conservant in extremis la première place du championnat d’Allemagne après la 12e journée. Après avoir été menés à la demi-heure de jeu, les joueurs d’Urs Fischer sont revenus à égalité à dix minutes de la fin avant de marquer le but de la victoire à la 90e+7 sur le dernier corner de la partie.

Grâce à ce succès, l’Union Berlin garde le fauteuil de leader avec 26 points, soit un de plus que le Bayern Munich. Les Bavarois n’ont pourtant pas fait dans la dentelle, samedi, à domicile avec une très large victoire face à Mayence (6-2). Les Bavarois enchaînent un quatrième succès lors des cinq dernières journées de Bundesliga et restent en embuscade.

Derrière, Fribourg reste sur le podium (3e, 24 points) après son succès sur la pelouse de la lanterne rouge Schalke 04 (0-2) et garde deux points d’avance sur le Borussia Dortmund (22 points), vainqueur samedi à face à l’Eintracht Francfort (1-2).

Le RB Leipzig poursuit quant à lui sa remontée en Bundesliga. Victorieux samedi face au Bayer Leverkusen (2-0), les hommes de Marco Rose ont parfaitement négocié cette rencontre entre deux matches de Ligue des champions et poursuivent leur redressement au classement avec 19 points au compteur.

Naples poursuit son chemin seul en tête, l’Atalanta nouveau deuxième

Naples a conforté sa place de leader de Serie A samedi en déroulant à domicile contre Sassuolo lors de la 12e journée de championnat italien. Grâce à un triplé d’Osimhen et un but de l’ailier géorgien Kvaratskhelia (aussi double passeur décisif), les Napolitains restent la seule équipe invaincue (10 victoires et 2 matches nuls). Surtout, ils enchaînent une 13e victoire toutes compétitions confondues (8 en championnat, 5 en Ligue des champions).

L’Atalanta Bergame a pris provisoirement la deuxième place du classement après sa victoire à l’extérieur dimanche face à Empoli (0-2). La Dea (27 points) compte cinq unités de retard sur le leader Naples, de quoi augurer une affiche de taille entre les deux clubs qui se rencontreront samedi prochain pour la 13e journée de Serie A.

L’AC Milan (3e, 26 points) a, quant à lui, perdu son deuxième match de la saison dimanche sur le terrain du Torino (2-1). Les Rossoneri, qui étaient sur une série en cours de quatre victoires consécutives en championnat, n’avaient plus perdu depuis le 18 septembre (défaite 1-2 contre Naples). Ils pointent maintenant à six points des Napolitains et vont devoir surveiller leurs arrières.

Dans leur rétroviseur, le club rival de l’Inter (5e, 24 points) a décroché samedi un net succès face à la Sampdoria Gênes (3-0) tandis que la Lazio Rome (4e, 24 points) a chuté dimanche à domicile face à Salernitana (1-3). À noter aussi le succès de la Juventus Turin, qui s’est relancée samedi à Lecce (0-1) après son élimination cette semaine en Ligue des champions.

Arsenal assure, City maintient la pression et Tottenham gagne de justesse 

Arsenal a conforté sa première place au classement de la Premier League, dimanche, en écartant sèchement la lanterne rouge Nottingham Forest (5-0). Les Gunners ont mis la manière dans ce match, avec près de 70 % de possession et 24 tirs dont 10 cadrés, face à un promu qui restait sur une victoire contre Liverpool (1-0) mais qui a été complètement dépassé par son adversaire du jour.

Avec 31 points, Arsenal retrouve deux longueurs d’avance sur le champion en titre, Manchester City, à deux journées de la “pause Mondial”. Les Citizens avaient pourtant repris virtuellement la première place samedi après leur victoire à Leicester (0-1) grâce à un superbe coup-franc de De Bruyne. Au tiers du championnat anglais, une lutte pour le titre pourrait bien se dessiner entre les Gunners et City.

Tottenham a renversé la vapeur samedi face à Bournemouth (victoire 2-3), avant de se rendre mardi à Marseille pour jouer un match décisif en Ligue des champions. Les Spurs, menés 2-0 après moins de 50 minutes de jeu, ont trouvé les ressources pour revenir au score et même l’emporter de justesse à la 90e+2. Les joueurs d’Antonio Conte profitent aussi de ce succès pour défendre leur troisième place en championnat (26 points).

Car, derrière, Newcastle et Manchester United sont en embuscade. Les Magpies (4e, 24 points) se sont facilement imposés samedi face à Aston Villa (4-0) et les Red Devils (5e, 23 points) ont battu West Ham dimanche (1-0) grâce à un but de Rashford – qui est devenu le 22e Red Devil à marquer plus de 100 buts, mais le premier depuis Wayne Rooney en 2009. De plus, les Mancuniens comptent un match joué en moins que Tottenham et Newcastle.

 

Avec AFP

Leave A Reply

Your email address will not be published.