Les acteurs de l’agriculture biologique aptes à renforcer la sécurité alimentaire

0 185

Dans le but de réduire les modes de vie malsains et de promouvoir la sécurité alimentaire, les acteurs de l’agriculture biologique se sont engagés à faire en sorte que les Nigérians consomment des aliments sûrs.

Dr Olugbenga Adeoluwa, coordinateur national de l’Initiative pour une agriculture biologique écologique (EOA) au Nigeria, a fait cette promesse mercredi lors d’une formation de trois jours sur l’agriculture biologique et agroécologique, organisée par l’agence nationale d’orientation (NOA) en collaboration avec Nigeria Go Organic et Organic and Agroecology Initiative, à Abuja.

Selon M. Adeoluwa, les participants à la formation acquerront des connaissances sur la manière d’utiliser et de pratiquer l’agriculture biologique afin d’atteindre l’autonomie financière, la sécurité de l’emploi, la bonne gouvernance et l’utilisation durable des ressources environnementales.

Il a ajouté que la formation permettrait également de sortir le Nigéria de l’obscurité pour que de nombreuses personnes dans le pays soient informées sur l’agriculture biologique.

Il a ajouté que la formation était organisée pour diffuser les connaissances sur l’agriculture biologique, assurant que les activités de formation couvriraient tous les aspects.

De même, M. David Akoji, l’assistant spécial du directeur général de la NOA, a fait remarquer que ce que les citoyens mangent est important, et qu’il est donc opportun qu’ils mangent bien, car ils représentent ce qu’ils mangent.

Représenté par le Dr Garba Abari, il a révélé que la NOA s’était engagée collectivement dans l’initiative d’agriculture biologique, et qu’elle était donc toujours prête à créer une sensibilisation durable.

“Nous sommes fermement convaincus que l’agriculture biologique et l’agroécologie sont la voie à suivre car elles favorisent des produits sains et sûrs, une valeur nutritionnelle plus élevée et une durée de conservation plus longue”, a-t-il intimé.

Faisant l’éloge du partenariat entre la NOA et l’EOA, Mme Theresa Maduekwe, directrice adjointe du département de la mobilisation de masse et de l’information du public, s’est dite ravie de cette initiative, espérant que la formation sera d’une grande utilité pour les participants.

Leave A Reply

Your email address will not be published.