Le procureur espagnol abandonne les accusations de corruption contre le Brésilien Neymar

0 161

Les procureurs espagnols ont abandonné vendredi toutes les accusations de fraude et de corruption contre l’attaquant international brésilien et du PSG Neymar et d’autres défendeurs dans une affaire concernant son transfert de Santos à Barcelone en 2013, a déclaré le procureur général à un tribunal.

Les procureurs avaient requis une peine de deux ans de prison pour Neymar et le paiement d’une amende de 10 millions d’euros (9,95 millions de dollars) dans l’affaire portée par la société d’investissement brésilienne DIS, qui possédait 40 % des droits de Neymar lorsqu’il était à Santos.

DIS soutient qu’elle a perdu la part qui lui revenait dans le transfert parce que la valeur réelle a été sous-estimée.

Le footballeur brésilien Neymar (C) quitte le tribunal espagnol après avoir été jugé pour fraude et corruption lors de son transfert de Santos au FC Barcelone en 2013.

“Il n’y a pas le moindre soupçon de crime”, a déclaré le procureur Luis Garcia Canton après que tous les accusés ont témoigné dans le procès à Barcelone, demandant au juge “l’acquittement de tous les accusés”.

L’accusation avait également requis une peine de cinq ans de prison pour l’ancien président du FC Barcelone Sandro Rosell et une amende de 8,4 millions d’euros pour le FC Barcelone.

Au début du procès, le DIS a déclaré qu’il demandait une peine de cinq ans de prison pour Neymar, et une amende totale de 149 millions d’euros pour les accusés.

Une source proche de la famille Neymar a révélé que leurs représentants légaux, Baker Mckenzie, réclameraient des frais contre le ministère public privé pour ce qu’ils considèrent comme une imprudence, une mauvaise foi et un abus de procédure. Ils se réserveront également le droit de réclamer des dommages et intérêts.

Leave A Reply

Your email address will not be published.