Ligue des champions : l’Inter et Liverpool se qualifient, l’Atlético et le Barça éliminés

0 130

Liverpool, l’Inter Milan et Porto ont composté leur ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions mercredi tandis que l’Ajax, l’Atlético Madrid et le Barça se sont vus indiquer la sortie.

Après les qualifications mardi du Paris SG, du Benfica Lisbonne, de Dortmund et de Chelsea, il ne reste plus que quatre places pour le “top 16” européen : Tottenham, l’AC Milan, le Sporting Lisbonne et Leipzig sont les mieux placés pour les obtenir lors de la dernière journée, la semaine prochaine.

Groupe A : Liverpool accompagne Naples

En difficulté cette saison, Liverpool s’est épargné quelques sueurs froides en allant gagner avec autorité (3-0) sur le terrain de l’Ajax d’Amsterdam. Ce succès, acquis grâce à Mohamed Salah, Darwin Nunez et Harvey Elliott, sécurise la deuxième place des Reds, qualifiés pour les 8es de finale pour la 6e année consécutive.

Les hommes de Jürgen Klopp ont encore une petite chance de terminer en tête, synonyme de statut de tête de série lors du tirage au sort du 7 novembre, mais il faudra pour cela battre très largement Naples mardi.

Leader intraitable qualifié avec cinq victoires en cinq matches, le club italien a encore impressionné mercredi contre les Rangers de Glasgow (3-0).

Groupe B : l’Atlético sort d’entrée

Dans ce groupe B à surprises, l’Atlético Madrid peut se mordre les doigts après sa rencontre contre le Bayer Leverkusen (2-2). Jusqu’à la 100e minute, les Colchoneros y ont cru, mais Yannick Carrasco a manqué l’ultime penalty qui aurait maintenu son club en vie dans une ambiance haletante.

Mais avec cinq points seulement en cinq matches, les partenaires d’Antoine Griezmann ne peuvent plus rejoindre Porto (9 pts), et encore moins Bruges (10 pts), improbable leader.

Leur seule consolation serait la troisième place synonyme de Ligue Europa, mais il faudra pour cela faire au moins aussi bien que les Allemands lors de la dernière journée.

Bruges et Porto se disputeront la première place à distance, avec un classement favorable aux Belges mais une dynamique propice aux Portugais, vainqueurs en Belgique mercredi (4-0).

Groupe C : le Barça condamné par l’Inter

La Catalogne espérait un miracle, il n’a pas eu lieu. Avant même de démarrer sa rencontre contre le Bayern Munich, le Barça connaissait la mauvaise nouvelle, son élimination de la C1 pour la deuxième année de suite.

La large victoire de l’Inter Milan en début de soirée devant Plzen (4-0) a en effet figé la 3e place des Catalans, reversés en Ligue Europa après une phase de groupes catastrophique (une seule victoire).

C’est donc presque logiquement que les Barcelonais se sont à nouveau inclinés, mercredi au Camp Nou, devant un Bayern Munich bien plus efficace (3-0) avec Sadio Mané, Eric Maxim Choupo-Moting et Benjamin Pavard buteurs.

Les Bavarois, déjà qualifiés avant la rencontre, verront les 8e pour la 13e année consécutive. Ils seront donc accompagnés par des Intéristes en pleine confiance, qui ont retrouvé mercredi leur imposant attaquant Romelu Lukaku, de retour de blessure et buteur après seulement quatre minutes sur le terrain.

Groupe D : l’OM devra gagner

Huit points pour Tottenham, sept pour le Sporting Lisbonne et Francfort, six pour Marseille… Le groupe D n’a pas rendu son verdict et les quatre équipes peuvent encore se qualifier lors de la 6e journée.

Pour l’OM, après ses deux succès européens face aux Lisboètes, le retour sur terre a tout de même été dur, à Francfort, avec de coupables erreurs défensives qui ont offert des buts à Daichi Kamada et Randal Kolo Muani. Mattéo Guendouzi a également marqué un joli but, en vain.

Les Marseillais sont désormais contraints à la victoire au Vélodrome contre Tottenham mardi, pour se qualifier. Avec un match nul, les Marseillais garderaient une chance d’aller en Ligue Europa, si Francfort bat le Sporting.

Dans ce groupe D, la soirée de mercredi a tout de même donné un petit avantage aux Anglais, qui ont su égaliser contre les Portugais (1-1) et ont même cru tenir leur qualification avant de voir un but de Harry Kane refusé par l’assistance vidéo dans le temps additionnel.

Un match nul suffira aux Londoniens à Marseille pour connaître un printemps en C1.

 

Avec AFP

Leave A Reply

Your email address will not be published.