Le Nigeria vise à collaborer davantage avec les investisseurs coréens

Détails avec Timothy Choji

0 184

Le président Muhammadu Buhari a invité des dirigeants d’entreprises coréennes à accroître leurs investissements au Nigeria.

Il a également assuré les investisseurs que son administration continuerait à faire des efforts déterminés pour améliorer l’environnement national favorable à l’épanouissement des entreprises.

S’exprimant lors d’une audience qu’il a accordée aux représentants d’entreprises et d’industries coréennes stratégiques mercredi à Séoul, en marge du Sommet mondial du bio 2022 dans la capitale de la République de Corée, le président a déclaré que “le Nigeria reste déterminé à créer un environnement commercial stable et favorable aux investisseurs étrangers à travers la formulation de politiques économiques saines et l’amélioration de la gouvernance”, ajoutant que “les forces de sécurité ont travaillé assidûment avec les communautés locales pour assurer la sécurité des vies et des biens des Nigérians et des investisseurs étrangers”.

Selon lui, “notre administration a accordé la priorité aux infrastructures électriques dans le cadre de l’initiative présidentielle sur l’énergie. À cet égard, le Nigeria a acquis des équipements électriques modernes qui ont été inaugurés en septembre 2022 dans le cadre du projet progressif visant à générer 25 000 mégawatts d’électricité d’ici 2025. En outre, pour faciliter le dédouanement des marchandises, les processus ont été numérisés à pas de géant dans nos ports maritimes et nos aéroports.”

Une destination de choix

Présentant le pays comme une destination de choix et favorable aux investissements, le président Buhari a également souligné qu’“avec un PIB nominal de 431,97 milliards USD, l’économie du Nigeria reste la plus importante d’Afrique, avec un capital humain et des ressources naturelles considérables. L’amélioration constante de la situation depuis la récession économique mondiale de 2020 indique que l’économie nigériane est sur la voie de la reprise. Je vous implore donc de profiter des nombreuses opportunités d’investissement au Nigeria, notamment dans les domaines du pétrole et du gaz, du commerce, de la fabrication, des TIC, de l’industrie créative et des échanges culturels. Il convient de souligner que l’environnement commercial au Nigeria offre un faible taux d’imposition des sociétés/de TVA, des conditions de marché du travail flexibles et des procédures simples pour la création d’entreprises.”

Prenant acte de certains investissements importants réalisés par des entreprises coréennes au Nigeria dans les domaines de la construction ou des industries lourdes, des TIC et de l’électronique ainsi que de la production chimique, estimés en 2021 à pas moins de vingt entreprises enregistrées au Nigeria, parmi lesquelles Samsung, Deawoo et Hyundai Heavy Duty Industries ainsi que LG et Samsung electronics et Lotte Chemical industry, le président nigérian s’est réjoui que ces “entreprises aient continué à contribuer immensément à la croissance du PIB nigérian et aient créé des opportunités d’emploi dans le pays”.

Accords

Selon lui, “j’attends avec impatience l’augmentation des investissements des entreprises privées coréennes au Nigeria lorsque nous aurons résolu les questions d’activation des accords pertinents tels que la promotion des investissements et la prévention de la double imposition entre nos deux pays.”

Le dirigeant nigérian a espéré que ses engagements avec les opérateurs économiques coréens dans des domaines prioritaires seraient mutuellement bénéfiques pour les deux pays et leurs peuples.

Parmi les capitaines d’industrie qui se sont exprimés lors de l’événement, citons Byung-Kwan KIM, président de l’Association des importateurs coréens, M. Sam Ka, PDG de Korea Ship Building and Offshore Engineering, M. Seung Il Chow, directeur d’exploitation de Daewoo Engineering and Construction, M. Jaycee Jung, président-directeur général de Samsung Heavy Industries, et Sang Ho Shiu, PDG du groupe Kelon.

S’exprimant du côté nigérian, le chef Ladi Jadesinmi, président de LADOL, Malam Mele Kyari, PDG du groupe NNPC Ltd, et Alhaji Bashir Yusuf Jamo, DG, NIMASA.

Leave A Reply

Your email address will not be published.