La ministre de la capitale Abuja demande un financement adéquat pour les projets de villes satellites

Détails avec Hudu Yakubu, Abuja

0 155

La ministre nigériane d’État dans le territoire de la capitale fédérale du Nigeria, Dr Ramatu Tijjani Aliyu, a demandé un financement adéquat pour les projets dans les villes satellites, en particulier le projet de 5 000 logements abordables de Wassa dans le territoire.

La ministre a exprimé l’engagement de l’administration à fournir des maisons vraiment abordables pour le public ciblé.

Mme. Aliyu a exprimé cet engagement lors de la visite de la commission sénatoriale de surveillance des projets dans les villes satellites en compagnie du personnel de gestion de l’administration.

Lors de l’inspection du site de logements abordables de Wassa, Mme Aliyu a demandé une plus grande collaboration de l’Assemblée nationale pour le financement du projet afin de garantir que les maisons soient vraiment abordables.

Elle a révélé que, bien qu’il y ait des problèmes de sécurité sur le site, elle a félicité la société pour la construction d’un poste de police pour répondre aux problèmes de sécurité dans la région.

La ministre a également souligné que “la route Apo-Karshi, une fois achevée, facilitera l’accès au canton, ainsi que les déplacements des autochtones et des résidents de Karshi et d’autres villes satellites.

“La construction de cette route et son achèvement nous permettront d’en avoir pour notre argent, même pour les logements abordables et d’autres développements. Nous avons identifié les problèmes, notamment en ce qui concerne le financement, qui est dû à la récession économique et au taux d’inflation. Nous sommes donc en train de revoir les tarifs de nos projets par rapport aux coûts actuels du marché afin d’accélérer la réalisation des projets.

“Nous allons réexaminer le document depuis la période d’attribution du contrat jusqu’à aujourd’hui. Lorsque notre administration est arrivée en 2015, nous avons été en mesure de payer tout ce qui est exigé de nous, mais l’entreprise est incapable de terminer le travail.

“Il n’est pas facile de dire que nous allons résilier un contrat dans l’intérêt public supérieur, parce que parfois les litiges peuvent priver les résidents et prendre plus de temps pour conclure”.

Cependant, la commission sénatoriale a exprimé son mécontentement quant au retard de l’entrepreneur chargé de la route Karshi – Ara et de l’extension de la route Karshi – Apo.

Le président de la commission, le sénateur Smart Adeyemi, qui a conduit d’autres membres de la commission lors de la visite de contrôle, a révélé que c’était une honte pour une entreprise de construction indigène de trahir la confiance de l’administration du FCT et de l’Assemblée nationale, en attribuant le contrat à l’entreprise.

L’entreprise avait, selo lui, reconnu le financement complet du projet par l’administration actuelle du FCT, et qu’il n’y avait aucune raison pour que l’entreprise donne des excuses au lieu de livrer comme prévu.

Adeyemi a regretté qu’un contrat qui a été attribué en 2011 n’ait pas été achevé depuis plusieurs années, ce qu’il a décrit comme un échec.

Il a donc ordonné à l’entrepreneur de se présenter devant le sénat pour s’expliquer la semaine prochaine, jeudi.

On peut rappeler que le projet de la route Apo -Karshi a été attribué à M/S Kakatar’ CE . Nig. Limited en 2011, avec un délai d’exécution de 20 mois.

Leave A Reply

Your email address will not be published.