Coopération Corée-Nigéria: vers le renforcement des relations commerciales

Détails avec Timothy Choji

0 130

Le président Muhammadu Buhari a exprimé le souhait du Nigeria d’élargir le champ des relations commerciales avec la République de Corée au-delà des exportations gazières.

S’exprimant mercredi à Séoul lors d’une réunion bilatérale avec son homologue coréen, M. Yoon Suk-Yeol, au palais présidentiel, en marge du premier sommet mondial sur la bio, le président nigérian a appelé à étendre le contrat gazier à long terme à d’autres domaines.

Piraterie

En ce qui concerne la piraterie dans le golfe de Guinée, dont les navires coréens ont été victimes, le président Buhari a noté que le niveau des attaques avait considérablement diminué au cours de l’année écoulée grâce à la fourniture d’équipements à la marine nigériane et à l’Agence nigériane d’administration et de sécurité maritimes (NIMASA) par le gouvernement nigérian, tout en félicitant le gouvernement coréen pour la fourniture d’un navire à la marine.

À cet égard, le dirigeant nigérian a précisé qu’il espérait une coopération renforcée en matière de défense et de sécurité avec la République de Corée.

Le Président, qui a remercié son homologue coréen de l’avoir invité à prendre la parole au Sommet mondial de la bio, l’a également remercié d’avoir exprimé sa sympathie aux Nigérians à propos de la catastrophe des inondations.

Auparavant, le président Suk-Yeol avait exprimé sa compassion au président Buhari pour les dégâts massifs et les pertes humaines causés par les inondations dans son pays.

La plus grande économie

Le président Suk-Yeol a qualifié le Nigeria de plus grande économie d’Afrique et une puissance culturelle qui produit un grand nombre de films. Il s’est dit confiant que les capacités économiques et culturelles du Nigeria contribueront de manière significative aux échanges et à la coopération entre les deux pays.

Les deux dirigeants ont également discuté de la nécessité d’une coopération au niveau multilatéral, notamment aux Nations unies. Quant à la Corée du Sud, elle a indiqué qu’elle souhaitait briguer un siège au Conseil de sécurité en 2024 et a sollicité le soutien du Nigeria.

De même, la dirigeante coréenne a sollicité le soutien du Nigeria pour le projet de son pays d’accueillir l’EXPO 2030.

La question de la paix dans la péninsule coréenne, de la démilitarisation et de la dénucléarisation de la région a également été abordée lors des discussions bilatérales.

Leave A Reply

Your email address will not be published.