”Nous nous focalisons sur la réalisation des projets prioritaires” (Président Buhari)

0 266

Le Président Muhamamdu Buhari a fait valoir que l’administration actuelle, sous sa direction, est bien concentrée sur l’achèvement de ses projets et programmes prioritaires, afin de promouvoir une croissance économique et un développement durables, ainsi que d’améliorer le niveau de vie des Nigérians.

Remarque faite par le dirigeant nigérian lors de l’ouverture de la dernière retraite d’évaluation des performances ministérielles organisée par son administration, à la Villa présidentielle d’Abuja.

Il a déclaré que les projets à fort impact mis en œuvre dans le pays répondent aux aspirations des Nigérians.

La retraite est organisée chaque année par le bureau du Secrétaire du gouvernement de la Fédération pour évaluer le niveau des progrès réalisés dans la mise en œuvre des neuf priorités de l’administration actuelle.

S’adressant à l’assemblée, le Président Buhari a souligné les progrès remarquables réalisés dans les domaines de l’agriculture, de l’économie, des infrastructures, de la sécurité, de la santé et de la lutte contre la corruption, entre autres.

Le président a révélé aux participants et aux invités présents à la retraite, y compris le conférencier principal et président sortant du Kenya, Uhuru Kenyatta, que plus de 3 800 km de routes ont été construits dans le pays, tandis que 38 nouveaux avions ont été acquis pour l’armée de l’air nigériane afin de renforcer la lutte contre l’insurrection.

Il a également ajouté que 38,7 millions de Nigérians ont été entièrement vaccinés contre le COVID-19, soit 35 % de la population éligible totale visée par la vaccination.

Concernant les infrastructures, le Président a énuméré :

“En reconnaissance de l’importance des infrastructures essentielles dans le développement économique et de la quête de cette administration en vue de laisser un héritage durable, nous avons mis en œuvre des projets à fort impact à travers tout le pays qui répondent aux aspirations des Nigérians.

“Parmi les réalisations notables, citons l’achèvement de la ligne ferroviaire Itakpe-Ajaokuta-Warri de 326 km et des installations ferroviaires auxiliaires, l’achèvement du projet de modernisation de la voie ferrée à écartement standard Lagos-Ibadan de plus de 156,5 km ayant une extension jusqu’au port de Lagos, Apapa.

“En ce qui concerne les projets routiers, cette administration a construit 408 km de routes, 2 499 km de routes SUKUK et assuré l’entretien de 15 961 km de routes à travers le pays.

“Parmi ces projets, on peut citer la construction d’un deuxième pont sur le Niger de 1,9 km reliant les États d’Anambra et du Delta et d’une route d’accès de 10,30 km ; la réhabilitation, la construction et l’expansion de la route à deux voies Lagos-Shagamu-Ibadan ; la réhabilitation en cours de la route Abuja-Kaduna-Zaria-Kano, entre autres.”

Infrastructures

Il a souligné que le gouvernement nigérian, sous sa direction, a maintenu son engagement envers le développement des infrastructures au cours des sept dernières années. Le président Buhari a ajouté que plus de 941 km de projets routiers SUKUK achevés dans tout le pays ont été remis.

En outre, il a précisé que le gouvernement s’est engagé dans la reconstruction de 21 routes fédérales sélectionnées totalisant 1 804,6 km, dans le cadre de la politique de crédit d’impôt pour le développement et la rénovation des infrastructures routières.

Il a expliqué que ces routes, qui sont financées par la Nigeria National Petroleum Company Limited, s’ajoutent à la collaboration similaire existante avec Messrs Dangote Industries Limited et d’autres organisations commerciales pour améliorer l’état des infrastructures routières du pays.

Aviation

En ce qui concerne l’aviation, le Président a assuré que la mise en place d’un transporteur national pour le Nigéria est achevée à 91 % et que les opérations aériennes devraient commencer avant la fin de cette année.

Il a ajouté que cet exploit est renforcé par la certification des aéroports internationaux de Lagos et d’Abuja par l’Organisation de l’aviation civile internationale, tandis que les aéroports de Kano et de Port Harcourt font l’objet de processus de certification similaires.

Croissance économique

En ce qui concerne l’économie, le président a réaffirmé que le pays avait connu sept trimestres consécutifs de croissance, après les taux de croissance négatifs enregistrés aux 2e et 3e trimestres de 2020.

“Le PIB a augmenté de 3,54% (en glissement annuel) en termes réels au 2e trimestre 2022. Ce taux de croissance représente une performance économique positive soutenue, notamment pour le PIB non pétrolier qui a baissé de 4,77% au 2ème trimestre 2022 contre un PIB pétrolier qui a augmenté de -11,77%.

“La plupart des secteurs de l’économie ont enregistré une croissance positive qui reflète la mise en œuvre efficace des mesures de stabilité économique introduites par cette administration”, a-t-il révélé.

En ce qui concerne le secteur des communications et de l’économie numérique, le président a noté que des pas de géant ont été enrégistrés à travers la couverture à large bande qui s’élève actuellement à 44,32%, renforcée par une couverture 4G de 77,52% avec l’établissement de 36 751 stations de base 4G dans tout le pays.

Énergie

De même, le Président a noté que le secteur de l’énergie est resté une priorité essentielle pour l’administration, ajoutant que la mise en œuvre d’une politique “Acheteur volontaire-Vendeur volontaire” introduite par le gouvernement fédéral a ouvert des possibilités d’accroître la fourniture d’électricité aux foyers et aux industries mal desservis.

“Nous exécutons également un certain nombre de projets essentiels dans le cadre du programme de réhabilitation et d’expansion de la transmission, qui permettront d’atteindre l’objectif national d’amélioration de l’approvisionnement en électricité d’ici 2025.

“Il est important de préciser que le partenariat entre le gouvernement fédéral du Nigeria et la société allemande Siemens AG, dans le cadre de l’initiative présidentielle en faveur de l’électricité, visant à porter la production électrique à 25 000 mégawatts (MW) en six ans, est en bonne voie, puisque le premier lot de transformateurs est déjà arrivé au Nigeria”, a-t-il ajouté.

Loi sur l’industrie pétrolière

Concernant le secteur pétrolier et gazier, le Président a rappelé que le 16 août 2021, il a signé la loi sur l’industrie pétrolière (Petroleum Industry Act – PIA), qui fournit un cadre juridique, de gouvernance, réglementaire et fiscal pour l’industrie pétrolière nigériane, ainsi que pour le développement des communautés d’accueil et les questions connexes.

Il a indiqué que pour atteindre les objectifs de la PIA, la Nigeria National Petroleum Corporation a été dégroupée, tandis que la Nigeria National Petroleum Company Limited, la Nigerian Upstream Petroleum Regulatory Commission et la Nigerian Midstream & Downstream Petroleum Regulatory Authority ont été créées.

En ce qui concerne les efforts visant à renforcer la sécurité nationale, le président a intimé que son administration avait investi de manière substantielle dans l’achat d’armes et d’autres matériels militaires essentiels, ainsi que dans la formation continue des forces armées.

“L’armée de l’air nigériane a acquis 38 avions flambant neufs et attend un autre lot de 36 nouveaux appareils, tandis que la marine nigériane a été équipée de nouvelles plates-formes, de bateaux fluviaux sophistiqués, de bateaux pneumatiques à coque rigide, de bateaux de défense en mer, de bateaux baleiniers et de bateaux d’attaque rapide, ainsi que d’hélicoptères et de navires d’équipement.

“Pour renforcer les effectifs de notre police, 20 000 policiers ont été recrutés, formés, intégrés et déployés en 2020 et 2021. Cet exercice a renforcé notre stratégie de police de proximité qui est inscrite dans la loi sur la police de 2020”, a évoqué le président.

Lutte contre la corruption

En ce qui concerne la lutte contre la corruption, le Président a promis que l’administration continuerait d’examiner et de poursuivre les cas de corruption très médiatisés et d’en assurer l’achèvement rapide.

Concernant les programmes d’investissement social, le Président a insisté sur le fait que 9 990 862 élèves sont nourris grâce au programme d’alimentation scolaire, qui emploie 128 531 cuisiniers dans les communautés locales.

“Suite à l’adoption de la loi sur la santé nationale en 2014, cette administration a commencé à inclure la portion minimale de 1 % du fonds de revenu consolidé pour alimenter le fonds de provision des soins de santé de base (BHCPF).

“Par conséquent, 988 652 Nigérians pauvres et indigents ont été inscrits au Fonds pour la fourniture de soins de santé de base (BHCPF).

“Nous devons également noter qu’un total de 7 373 établissements de soins de santé primaires ont été accrédités et capitalisés dans le cadre du régime national d’assurance maladie, tandis que 7 242 établissements de soins de santé primaires bénéficient d’un financement décentralisé dans le cadre de l’Agence nationale de développement des soins de santé primaires et du Fonds pour la prestation de soins de santé de base”, a souligné le président au sujet des étapes importantes dans le secteur sanitaires.

Le Président Buhari a également salué la réponse du Nigéria à la pandémie de COVID-19, notant que l’Organisation mondiale de la santé a salué les résultats obtenus par le pays.

Il a poursuivi qu’à la fin du mois de septembre 2022, 51 713 575 personnes éligibles avaient reçu la première dose du vaccin COVID-19, soit 46,3% de la population éligible.

“Sur ce nombre, 38 765 510 personnes ont été entièrement vaccinées, ce qui représente 34,7 % de la population éligible”, a-t-il déclaré.

Le président a exhorté tous les Nigérians éligibles à s’assurer qu’ils sont entièrement vaccinés, car le stock de vaccins du Nigeria s’élève à environ 27 millions de doses.

En ce qui concerne l’agriculture, le Président s’est réjoui du fait qu’en conséquence directe des investissements, le secteur a connu une croissance significative.

Il a martelé : “Le déficit de la production alimentaire et les factures d’importation de nourriture ont tous deux été réduits de manière significative. Avec la production d’autres cultures de base, nous avons atteint notre objectif d’autosuffisance en matière de production de riz.

“Nous déployons beaucoup d’efforts pour résoudre le problème de l’augmentation du coût des denrées alimentaires, lié à l’inflation, qui est une crise mondiale.”

Le Président Buhari a demandé aux ministres, aux secrétaires permanents et à tous les chefs d’agences de redoubler d’efforts pour accélérer la mise en œuvre des programmes et projets phares contenus dans leurs mandats ministériels.

Il a reconnu les efforts du Secrétaire du gouvernement de la Fédération et de son équipe visant à maintenir les retraites annuelles d’évaluation des performances, ajoutant que cela a permis au cabinet de rester concentré sur le programme en neuf points et, plus important encore, de fournir des preuves solides à l’appui des réalisations.

Définissant le contexte de la réunion de deux jours, le Secrétaire du gouvernement de la Fédération, Boss Mustapha, a stipulé que la retraite a été structurée en trois domaines principaux.

“Le premier est une vue d’ensemble des performances ministérielles au cours des trois dernières années de l’administration, en présentant les principales réalisations et en identifiant les possibilités d’amélioration.

“Le deuxième volet portera sur les leçons et les bonnes pratiques de l’unité présidentielle kenyane, tandis que le troisième portera sur les moyens d’accélérer la réalisation des projets et programmes phares de l’administration Buhari avant la fin du mandat en mai 2023”, a-t-il dit.

M. Mustapha a annoncé que le président Buhari signerait un décret sur l’amélioration de la gestion des performances, de la coordination et de la mise en œuvre des priorités présidentielles du gouvernement fédéral du Nigeria à l’issue de la troisième retraite ministérielle d’évaluation des performances.

La Haute Commissaire britannique au Nigeria, Catriona Laing, le Président de la Chambre des Représentants, Femi Gbajabiamila, et le Président du Sénat Ahmed Lawan ont délivré des messages de bonne volonté lors de la retraite.

Leave A Reply

Your email address will not be published.