L’appel de Laurent Gbagbo à Assimi Goïta

0 164

Alors que sa formation politique, le Parti des peuples Africains-Côte d’Ivoire soufflait sa première bougie lundi à Abidjan, Laurent Gbagbo s’est invité dans le dossier des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis maintenant trois mois.

L’ex-président ivoirien a lancé un appel au président togolais, Faure Gnassingbé, médiateur dans ce dossier de ‘’ redoubler d’efforts’’. L’ex-président ivoirien a demandé au président de la transition malienne de jouer la carte de la fraternité d’armes.

“Il faut demander au président Assimi Goïta de réfléchir à sa fraternité d’armes avec ceux (soldats ivoiriens) qui sont en prison là-bas.”, a déclaré l’ex-président ivoirien.

Laurent Gbagbo a aussi rappelé que les soldats avaient été envoyés au Mali par la Côte d’Ivoire et, selon lui, “c’est celui qui envoie qui a la plus grande responsabilité. si cela tourne au vinaigre”.

Son parti allait bientôt envoyer des délégations en Guinée, au Burkina et au Mali dirigés par des militaires pour “s’informer”, a-t-il souligné.

Une année après sa création, le PPA-CI pense déjà à la conquête du pouvoir. Et pour la présidentielle prévue en Côte d’Ivoire dans trois ans, le nom du candidat qui défendra ses couleurs est presque connu.

“Pour les élections de 2025, le président Laurent Gbagbo est notre candidat naturel”, a déclaré Damanan Pickass, secrétaire général du PPA-ci.

Pour le secrétaire général du Parti des peuples Africains-Côte d’Ivoire, il n y a pas d’alternative à cette candidature.

 

Avec AFP/ Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.