Nigéria: comment inciter les femmes vétérinaires à soutenir la santé publique?

0 203

Le Conseil vétérinaire du Nigeria (VCN), a exhorté les femmes vétérinaires à soutenir le Conseil dans la fourniture de services vétérinaires de qualité en termes de moyens de subsistance et de santé publique aux agriculteurs des communautés rurales.

Dr Bala Muhammad, vice-président du Conseil, a lancé cet appel lors de la conférence de l’Association des femmes vétérinaires du Nigeria (FEVAN), tenue samedi à Abuja et qui avait pour thème “Les femmes vétérinaires dans le développement durable”.

Il a identifié les femmes vétérinaires comme étant cruciales et essentielles pour atteindre les objectifs de développement durable 3, 6 et 9 qui traitent des questions de santé publique.

Selon lui, l’ODD 3 concerne la santé et le bien-être, l’ODD 5 l’égalité des sexes, l’ODD 6 l’eau potable et l’assainissement et l’ODD 9 l’industrie, l’innovation et les infrastructures. Il a toutefois assuré l’association du soutien du Conseil pour atteindre les ODD afin de faire avancer le programme du gouvernement en termes de fourniture de services vétérinaires de qualité aux agriculteurs.

“Les femmes vétérinaires représentent beaucoup pour la profession vétérinaire, si l’on considère la place qu’elles occupent dans la société par rapport à certains ODD. Il est important que les femmes comblent le fossé des barrières culturelles où, dans certains exercices dans une partie du pays, l’autre sexe n’est même pas autorisé à interagir avec les femmes.”

Dr Gloria Daminabo, organisatrice de la conférence, a promis que l’association s’engagerait à collaborer avec d’autres institutions pour l’autonomisation des femmes et des jeunes à travers des compétences professionnelles.

Dr Vivian Iwar, directrice exécutive du Centre régional de santé animale de la CEDEAO, a demandé aux vétérinaires plus âgés d’encadrer les jeunes femmes vétérinaires et les futurs vétérinaires pour qu’ils voient la profession au-delà des seules exigences physiques.

Selon elle, ils doivent réaliser que le rôle d’un vétérinaire dans la société est polyvalent. “Nous attendons également de vous que vous vous impliquiez dans des activités politiques afin d’être en mesure de faire pression sur des questions qui seront d’intérêt et bénéfiques pour la profession et, par extension, pour la société dans son ensemble.”

Dr Dooshima Kwange, orateur principal, a qualifié le thème de la conférence de pertinent, ajoutant que “notre bien-être est menacé par le changement climatique”. Elle a toutefois souligné la nécessité ”d’assurer un développement durable pour notre bien-être et celui des générations à venir”.

De même, Dr Olutoyin Adetuberu, présidente nationale de l’Association nigériane de médecine vétérinaire (NVMA), a intimé que la FEVAN avait pour but de s’assurer que les femmes vétérinaires aient un parcours commun et le poursuivent dans un but d’amélioration de la condition féminine.

Selon elle, ce rassemblement est également destiné à l’amélioration de la profession et du pays en général.

Leave A Reply

Your email address will not be published.