Le PAM a besoin de 129 millions de dollars pour ses efforts continus au Nigeria

Propos recueillis par Ene Okwanihe, Abuja

0 161

Le Programme alimentaire mondial (PAM) déclare avoir un besoin urgent d’un financement net de cent vingt-neuf millions de dollars US (129 millions de dollars US) pour soutenir ses opérations visant à sauver et à changer des vies au Nigeria au cours des cinq prochains mois (octobre 2022 à février 2023).

Selon le PAM, alors que le nord-est du Nigeria est en proie à une grave crise humanitaire, à la faim et aux besoins humanitaires engendrés par les conflits, les déplacements et la hausse généralisée des prix des denrées alimentaires, les chocs climatiques augmentent en fréquence et en intensité, ne laissant pas aux personnes touchées le temps de se remettre entre les catastrophes et les crises.

La crise alimentaire mondiale, selon le PAM, est une confluence de crises concurrentes, causée par des chocs climatiques, des conflits et des pressions économiques qui ont continué à faire augmenter le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans le monde entier, y compris au Nigeria où 4,4 millions de personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire dans les États de Borno, Adamawa et Yobe, touchés par le conflit.

Actuellement, le PAM dit fournir une assistance alimentaire ciblant 1,7 million de personnes dans le nord-est du Nigeria.

Depuis juin 2022, des inondations causées par des pluies torrentielles ont balayé de vastes étendues de terre dans 28 des 36 États, y compris le territoire de la capitale fédérale, Abuja.

Ces inondations ont touché environ 3,48 millions de personnes, entraîné des pertes de vies humaines et détruit environ 637 000 hectares de terres cultivées.

En réponse, le PAM est sur le terrain pour fournir une aide d’urgence aux personnes durement touchées par les inondations à Damaturu, dans l’État de Yobe, qui est l’un des États les plus touchés par les inondations au Nigeria.

Leave A Reply

Your email address will not be published.