L’expo Science et Technologie au coeur de l’économie nigériane d’ici 2030

Narration: Hadiza Ndadama, Abuja

0 238

L’exposition STI 2023 sur la science, la technologie et l’innovation, qui se tiendra du 16 au 20 janvier 2023, devrait permettre au Nigeria de faire partie des 20 premières économies mondiales d’ici 2030.

Le ministre de la science, de la technologie et de l’innovation, M. Adeleke Mamora, l’a fait savoir lors d’une réunion critique des parties prenantes en vue d’inaugurer le comité de planification de l’exposition STI 2023 à Abuja, la capitale du Nigeria.

Dr Mamora a réaffirmé que l’impact créé par la science, la technologie et l’innovation s’étendait à des secteurs majeurs couvrant tous les aspects des activités humaines.

“Il s’étend à tous les ministères, départements et agences tels que la science et la technologie, l’agriculture, l’aviation, l’industrie, l’énergie, la santé, l’éducation spatiale, l’entrepreneuriat, l’armée, etc. C’est la raison de ce dialogue aujourd’hui, pour discuter de la voie à suivre pour la science, la technologie et l’innovation, et plus particulièrement de l’événement à venir du ministère, l’exposition Science, technologie et innovation 2023”, a révélé M. Mamora.

Le ministre a rappelé que les éditions précédentes de l’exposition STI avaient décerné des prix présidentiels aux meilleurs ingénieurs et scientifiques.

“La politique révisée 2022 en matière de science, de technologie et d’innovation a été lancée lors de la cérémonie d’ouverture de l’exposition en mars 2022 afin de permettre à la science, à la technologie et à l’innovation d’avoir un impact maximal sur le paysage national du développement économique et social, dans le but de garantir que le Nigeria émerge réellement et demeure parmi les 20 premières économies du monde avant 2030 et au-delà”, a-t-il évoqué.

Dr Mamora a continué que l’Expo STI 2023 serait déclarée ouverte par le Président Muhammadu Buhari et comprendrait, entre autres, une cérémonie de remise des prix, un forum des investisseurs et des chercheurs, des sessions techniques et des journées spéciales pour les partenaires intéressés.

Il a apprécié les contributions des partenaires qui ont fait de l’événement des dernières expositions un énorme succès et sollicite leur soutien continu pour la réalisation de la prochaine exposition.

La secrétaire permanente du ministère fédéral des sciences, de la technologie et de l’innovation, Mme Monilola Udoh, a reconnu la contribution du secteur privé à la construction de la nation.

Mme Udoh, qui était représentée par le directeur de la santé, de la biotechnologie et des sciences du ministère, M. David Erabhahiemem, a noté que l’investissement du secteur privé dans l’industrialisation est énorme.

“Je salue et apprécie particulièrement les participants du secteur privé. Le gouvernement ne peut se passer de la contribution du secteur privé, comme on le voit dans les pays développés. C’est le secteur privé qui utilise la politique du gouvernement pour accélérer l’industrialisation. Je peux vous assurer que le gouvernement a besoin du secteur privé et des universités pour s’engager pleinement dans ses politiques et s’aventurer dans le développement de la recherche axée sur la demande, ainsi que pour investir dans des produits et des services viables déjà inventés ou innovants.”

Le thème de l’Expo 2023 sur la science, la technologie et l’innovation, qui se tiendra du 16 au 20 janvier 2023, est intitulé “Actualiser la diversification effective de l’économie nigériane à travers la science, la technologie et l’innovation”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.