La NITDA honorée par le prix du partenariat le plus apprécié au GITEX 2022

Détails avec Na'ankwat Dariem

0 202

L’Agence nationale pour le développement des technologies de l’information (NITDA) a reçu le prix “Most Valued Partnership Award” de Dubai World Trade Centre DWTC en reconnaissance de ses excellents services lors de l’événement technologique annuel GITEX (Exposition sur les tehnologies de l’information dans le Golfe).

La remise du prix a été précédée d’une table ronde au cours de laquelle le directeur général, M. Kashifu Inuwa, et son homologue éthiopien du ministère de l’innovation et de la technologie, M. Selamyhun Adefris Haile, ont délibéré sur les sujets suivants : “Quel est l’attrait de l’écosystème des startups en Afrique et “Quelles sont les stratégies du gouvernement ? (loi Startup, participation au GITEX).

Inuwa, qui a saisi l’occasion pour parler des efforts déployés par le gouvernement fédéral pour renforcer l’écosystème technologique, a révélé que de nombreuses innovations provenaient d’Afrique, où le Nigeria possède le plus grand marché.

Selon lui, il existe une quinzaine de secteurs majeurs dans lesquels les startups nigérianes jouent un rôle clé et résolvent certains problèmes grâce à leurs solutions locales qui ont un impact mondial.

“Les technologies financières sont en tête de liste car l’inclusion financière est essentielle à l’économie. Elles sont suivies de près par la santé en ligne, les technologies éducatives, la logistique et la mobilité, etc.

“Au Nigeria, plus de trente-six pour cent des start-ups appartiennent au sous-secteur des technologies financières, ce qui explique la prospérité de ce secteur, qui crée des centaines et des milliers d’emplois”, a indiqué M. Inuwa.

Le directeur général a souligné le fait qu’au début de cette année, le Nigeria comptait cinq licornes sur les sept que compte l’Afrique, ajoutant qu’environ trois licornes supplémentaires pourraient être enregistrées d’ici peu.

“Cela signifie qu’avant la fin de cette année, nous espérons avoir entre huit et neuf licornes au Nigeria. Certaines d’entre elles ont une base de capital énorme ; en fait, l’une d’entre elles a une évaluation de plus de 3,5 milliards de dollars ; il s’agit d’une Fintech dont l’évaluation est presque le double de celle de la plus grande banque du pays”, a affirmé Inuwa.

Inuwa a indiqué que le gouvernement essaie de donner un terrain de jeu égal à toutes les start-ups en créant un environnement favorable pour elles.

“En tant que gouvernement, nous disposons d’une politique fondamentale pour aider les jeunes entreprises : Mon agence, la NITDA, qui est l’une des agences responsables de la mise en œuvre de cette politique, a élaboré sa propre stratégie, sa feuille de route et son plan d’action, qui repose sur sept piliers stratégiques. Toutes ces politiques visent à créer un environnement propice à la création d’entreprises”, a expliqué M. Inuwa.

Le patron de la NITDA, qui a souligné que l’Agence adopte une approche de réglementation du développement afin de co-créer avec l’écosystème technologique, a assuré l’auditoire que le projet de loi sur les start-ups, une fois qu’il aura été approuvé par le président Muhammadu Buhari, aidera grandement à relever la myriade de défis auxquels le secteur est confronté.

Il a exprimé son optimisme quant au fait que le Nigeria sera en première ligne pour combler le fossé mondial des talents.

“Si l’Afrique, et le Nigéria en particulier, se positionne bien, nous pourrons combler cette pénurie de talents ; l’industrie du talent devrait créer environ 8,5 milliards de dollars de revenus d’ici 2030, donc tout pays qui se positionne pour combler cette pénurie fera partie des meilleures économies du monde”, a soutenu le DG.

Leave A Reply

Your email address will not be published.