Un ex-gouverneur exhorte le gouvernement nigérian à débloquer des fonds écologiques

Propos recueillis par Chinwe Onuigbo, Awka

0 216

L’ancien gouverneur de l’État d’Anambra, Chief Willie Obiano, a demandé au gouvernement fédéral du Nigeria de débloquer rapidement des fonds écologiques pour aider l’État d’Anambra à lutter contre les inondations.

M. Obiano a également exprimé sa sympathie au gouverneur de l’État, le professeur Chukwuma Soludo, à la suite d’un naufrage de bateau impliquant 85 personnes dans la zone de gouvernement local d’Ogbaru de l’État d’Anambra.

Le bateau a chaviré et 30 passagers n’ont pas encore été retrouvés lorsque les opérations de recherche et de sauvetage ont été interrompues le week-end dernier.

L’ancien gouverneur d’Anambra, dans une déclaration publiée par son assistant médiatique, M. Tony Nezianya, a exhorté le gouvernement de l’État à prendre des mesures pour faire face à la situation d’urgence.

Il a noté : “Je compatis avec le gouvernement et les familles des victimes du naufrage de bateau.

Cet incident est venu s’ajouter à l’horrible situation qui a suivi les inondations meurtrières qui ont déplacé les gens de leurs terres, emportant les maisons et les terres agricoles”.

Les inondations ont également fait des ravages dans les régions d’Anambra Est et Ouest, d’Ayamelum et d’Ogbaru.

”J’ai été informé que de nombreuses personnes sont mortes à la suite des déplacements provoqués par les eaux de crue déchaînées, et que des terres agricoles ont été emportées.

”Je demande instamment au gouvernement de prendre des mesures pour faire face à cette situation d’urgence. Je demande au gouvernement fédéral de prendre l’initiative à ce stade pour atténuer la catastrophe en assurant le déblocage rapide des fonds écologiques pour aider l’État à faire face à l’urgence.

”Une intervention diligente de toutes les parties prenantes permettra sans aucun doute de réduire le fardeau imposé par cette catastrophe, tandis que des efforts délibérés doivent être entrepris pour mettre en œuvre une solution permanente à la catastrophe.

”C’est le changement climatique qui s’est maintenant combiné pour aggraver cette catastrophe annuelle. Je partage la douleur des victimes de cette situation d’urgence, qui devraient s’efforcer de suivre le sage conseil du gouvernement d’évacuer en lieu sûr jusqu’à la décrue des eaux.

”Puissions-nous nous souvenir dans nos prières de tous ceux qui sont morts à ce jour à la suite des inondations qui ont ravagé notre État au cours des deux dernières semaines.”

Outre le barrage camerounais qui libère l’excès d’eau de son installation, d’autres barrages nigérians comme celui de Kainji libèrent également leur eau.

Le bateau infortuné avait commencé son voyage depuis le pont Onukwu et se dirigeait vers le marché de Nkwo, à Ogbakuba, dans la zone de gouvernement local d’Ogbaru, lorsque l’incident s’est produit.

Leave A Reply

Your email address will not be published.