Les médecins offrent des soins médicaux aux victimes des inondations dans l’État d’Anambra

Précisions de Chinwe Onuigbo, Awka

0 178

L’Association Médicale Nigériane, NMA, branche de l’état d’Anambra a offert un traitement médical gratuit à plus de 600 personnes déplacées à l’intérieur du pays qui campent actuellement dans le centre de rétention de Unity Hall, Umueri, régionn du Conseil d’Anambra Est de l’état.

Les membres de l’association, conduits par le président, Dr. Jane Ezeonu, ont également présenté d’autres matériels de secours aux personnes touchées par les inondations, notamment des cartons de savon, des nouilles, des boissons, du lait, des sacs d’eau en sachet et des vêtements.

Les personnes déplacées sont originaires de Nzam, Oroma-Etiti Anam, Mmiata Anam, Umueze Anam, Inoma, Ukwala, toutes les communautés d’Orumbanasa et autres dans la zone de gouvernement local d’Anambra Ouest.

Ils ont été diagnostiqués de différentes maladies et traités gratuitement par l’association.

Après l’exercice, le président de la NMA, Dr. Ezeonu, a révélé que l’essence de leur visite était de voir les habitants, de leur fournir des services cliniques et également de les aider avec des paquets d’aide sociale pour s’assurer qu’ils ne manquent pas de besoins de base, en particulier de soins de santé pendant leur séjour dans le camp.

Dr Ezeonu, qui leur a conseillé d’assurer le suivi des soins médicaux qui leur ont été prodigués, a évoqué avoir observé de nouveaux cas d’hypertension et de troubles liés à l’anxiété.

Le président de la branche de la NMA a félicité le gouvernement de l’état pour ses interventions et a préconisé une attention urgente pour trouver une solution durable car les personnes étaient presque surpeuplées au centre.

Le secrétaire de l’association, Dr Frank Ifeaneme, a remercié le gouvernement de l’Etat de leur avoir fourni les besoins de base et les médecins volontaires pour leurs services.

En recevant les articles, la responsable de l’aide sociale du centre de rétention, Mme Maureen Nwakasi, a révélé qu’il y avait plus de 600 personnes déplacées dans le centre de rétention. Elle a remercié la section de l’Etat d’Anambra de l’Association médicale nigériane de leur avoir fourni des services de santé, notamment des médicaments et d’autres matériels, et a remercié le gouvernement de l’Etat de s’occuper d’eux et de leur rendre visite.

Dans leurs discours séparés, certaines des personnes affectées, MM. John Ifeatu, Obiora Akpee, Anthony Iloegbune, Mme Adaoba Aniwetee et Nwodu Obidigwe, qui ont raconté leurs épreuves, ont regretté que leurs enfants ne puissent plus aller à l’école alors que leurs moyens de subsistance et leurs maisons étaient sous l’eau et ont appelé l’État et le gouvernement fédéral à leur venir en aide pour qu’ils puissent recommencer leur vie.

Leave A Reply

Your email address will not be published.