Foot européen : le PSG cale avant la C1, Arsenal enfonce Liverpool

0 170

Le PSG n’a pas pu faire mieux qu’un match nul face à Reims en Ligue 1 tandis que Lorient profite de la défaite de Marseille pour devenir le surprenant dauphin du championnat de France. En Espagne, le FC Barcelone et le Real Madrid sont à égalité à une semaine du clasico.

Le PSG à l’arrêt, Rennes, Lorient et Lille, maîtres des derbys

Qui arrêtera le FC Lorient ? L’étonnante équipe de Régis Le Bris a enchaîné une sixième victoire consécutive en L1, cette fois contre son voisin Brest, avec un doublé de Terem Moffi (24e, 53e). Soit les 7e et 8e buts cette saison du Nigérian, qui rejoint les stars parisiennes Kylian Mbappé et Neymar (8 buts) en tête du classement des buteurs.

Voilà les Merlus deuxièmes (25 pts), à une longueur seulement du leader PSG (26 pts), freiné samedi soir à Reims (0-0), et deux points devant Marseille (3e, 23 pts), qui a concédé sa première défaite dans cette Ligue 1 samedi contre Ajaccio (2-1). Les deux équipes ne se sont guère rassurées avant leur matches en C1 respectifs face au Benfica Lisbonne et au Sporting Portugal.

Quant au Stade rennais, il a enfoncé son voisin nantais (19e de L1) dans l’autre derby breton, grâce à Amine Gouiri (26e), Martin Terrier (80e) et une frappe limpide de Désiré Doué (84e), même si Joe Rodon a été exclu en fin de match (88e). L’équipe de Bruno Genesio est sixième (18 pts) avant de défier le week-end prochain Lyon (9e, 14 pts), qui a évincé dimanche son entraîneur Peter Bosz pour le remplacer par Laurent Blanc, ancien sélectionneur des Bleus en quête de rebond.

Le Losc s’est relancé en battant Lens (1-0) et en mettant un terme à la longue série d’invincibilité de son grand rival dans le 116e derby du Nord, en clôture de la 10e journée de L1. Les Lillois, qui avaient perdu les trois derbies la saison dernière face aux Lensois, ont remis les pendules à l’heure et ont stoppé leur ennemi qui restait sur 17 rencontres sans défaite en championnat. Ils remontent à la septième place avec 16 unités au compteur, à cinq longueurs des Artésiens.

La Liga
La Liga © Studio graphique FMM

Égalité en tête entre le Real Madrid et le Barça avant le clasico

À une semaine d’un clasico au sommet, Pedri a porté le FC Barcelone face au Celta Vigo (1-0) dimanche pour la 8e journée de Liga, et replace le Barça en tête du classement au goal-average devant le Real Madrid (22 pts), vainqueur 1-0 à Getafe samedi.

Les Catalans ont pris l’avantage tôt au Camp Nou grâce à un but de leur jeune milieu prodige (19 ans), qui a profité d’un dégagement approximatif d’Unai Nunez pour pousser le ballon dans le but vide (17e), puis ont résisté aux nombreuses frappes des joueurs du Celta en fin de partie, grâce à un Marc-André ter Stegen infranchissable.

Grâce à un grand Angel Correa et un Antoine Griezmann en forme, l’Atlético Madrid a difficilement battu Gérone 2-1. Il n’a pas fallu longtemps au “Petit Prince” français pour se montrer : dès la 5e minute, Griezmann a déposé une offrande au second poteau sur le pied d’Angel Correa, qui n’a eu plus qu’à pousser le ballon dans les cages pour ouvrir la marque. L’Argentin a doublé la mise au retour des vestiaires (48e) en interceptant une relance du gardien de Gérone Juan Carlos.

Pour Griezmann, il s’agit aussi d’une petite renaissance : titulaire pour le deuxième match de rang, l’international français n’avait plus été décisif en club depuis un mois (un but le 7 septembre lors de la victoire 2-1 contre Porto en C1). Après un début de saison perturbé par les négociations autour des conditions de son prêt à l’Atlético, qui poussaient son entraîneur Diego Simeone à ne le faire jouer qu’une petite demi-heure par match, “Grizou” a prouvé aux Rojiblancos ce qu’il peut apporter comme titulaire. Il devrait d’ailleurs retrouver ce statut de manière régulière : la presse espagnole a annoncé qu’un accord a enfin été trouvé entre l’Atletico et le Barça.

L’Union Berlin, seul en tête

L’Union Berlin a pris seul la tête du Championnat d’Allemagne grâce à sa victoire sur le terrain de Stuttgart (1-0) et au match nul un peu plus tôt de Fribourg contre le Hertha Berlin (2-2).

L’Union Berlin s’est bien ressaisi après sa défaite à Francfort (2-0) lors de la journée précédente. Cette sixième victoire de la saison (plus deux nuls et une défaite) permet à l’équipe du Suisse Urs Fischer de compter deux points d’avance sur Fribourg (5 v, 3 n, 1 d), et quatre sur le Bayern Munich (3e) et Dortmund (4e) qui ont fait match nul (2-2) samedi dans la Ruhr lors du “Klassiker”

La Serie A
La Serie A © Studio graphique FMM

L’AC Milan se rassure, Naples prend la tête

Naples a longtemps buté sur la Cremonese avant d’assommer le promu en fin de match (4-1) pour reprendre seul la tête de la Serie A en profitant des points abandonnés par l’Atalanta Bergame (2e) à Udine (2-2), dimanche lors de la 9e journée. Toujours invaincu avec sept victoires et deux nuls, avec la meilleure attaque en Serie A (22 buts) comme en Ligue des champions (13 buts), Naples est seul leader avec deux points d’avance sur l’Atalanta et trois sur l’Udinese et l’AC Milan.

A Udine, l’Atalanta pensait avoir fait le plus dur après les deux buts d’Ademola Lookman (36e) et Luis Muriel (56e sur penalty), pour le 300e match sur le banc de son entraîneur Gian Piero Gasperini. Mais la meilleure défense du championnat a cédé face à la révolte finale de l’Udinese. Les joueurs du Frioul, qui arrivaient de six victoires consécutives, sont revenus sur un coup franc de Gerard Deulofeu (67e) et une tête de Nehuen Perez (78e).

L’AC Milan a vite retrouvé le moral après sa gifle contre Chelsea (3-0) en Ligue des champions en dominant logiquement la Juventus (2-0). Le pressing tout-terrain des Rossoneri, avec en capitaine le revenant Théo Hernandez, remis de sa blessure qui l’avait privé des matches des Bleus en septembre, a renvoyé la Juve à ses limites, en l’absence d’Angel Di Maria, suspendu.

La “Vieille dame” (8e) est dépassée au classement par l’Inter Milan (7e), victorieuse à Sassuolo (2-1) grâce à un doublé d’Edin Dzeko.

Premier League : Haaland toujours inhumain, Arsenal toujours en tête

En profitant des errements défensifs de Liverpool, Arsenal a repris la tête de la Premier League à Manchester City lors de la 10e journée et battu un nouveau rival, une semaine après Tottenham (3-1).

Avec 24 points, les Gunners repassent devant les tenants du titre pour une longueur, alors que Liverpool, avec dix points en huit rencontres, une de moins qu’Arsenal, semble déjà irrémédiablement distancé dans la course au titre.

Derrières les Gunners, les hommes de Pep Guardiola avaient pourtant fait une nouvelle fois parler la poudre : Manchester City a écrasé Southampton (4-0) et encore vu son duo magique Haaland-Foden être décisif.

À la troisième place du podium, Tottenham s’est rassuré avec une victoire à Brighton (1-0) alors que Chelsea (4e) a confirmé son regain de forme en battant facilement Wolverhampton (3-0).

 

Avec AFP

Leave A Reply

Your email address will not be published.