Présidentielle 2023 : l’émissaire américaine exige la participation des personnes handicapées aux élections

0 180

Mme Sara Minkara, conseillère spéciale des États-Unis pour les droits internationaux des personnes handicapées, a appelé le Nigeria à garantir l’accessibilité et l’inclusion des personnes handicapées lors des élections.

Mme Minkara a lancé cet appel lors d’une conférence de presse à Abuja dans le cadre de sa visite officielle et de son engagement auprès de groupes de la société civile, d’organisations internationales et de représentants du gouvernement en vue des élections de 2023.

Elle a souligné l’importance d’élections libres et équitables accessibles à tous, tout en encourageant les personnes handicapées à participer activement au processus politique.

Selon elle, cette visite lui permettra de faire le point sur les efforts du Nigéria pour remodeler le récit autour du handicap, de leurs droits et de leur valeur lorsqu’ils sont pleinement inclus dans tous les secteurs de la société.

“L’une des principales raisons de notre présence ici est de parler des prochaines élections générales de 2023 et de la manière dont nous pouvons contribuer à faire en sorte que ces élections soient inclusives pour les personnes handicapées.

“Nous connaissons la loi électorale, qui contient certaines dispositions relatives à l’inclusion et à l’accessibilité des personnes handicapées.

“Mais comment faire en sorte que les personnes handicapées puissent participer pleinement ?

“Il s’agit également d’une opportunité d’apporter l’accessibilité et l’inclusion au-delà des élections générales.

Nous voulons conduire les personnes handicapées à la table des négociations, leurs voix devraient être entendues et elles devraient être considérées comme une source de valeur, et non comme de la charité”, a-t-elle révélé.

Mme Minkara a félicité le gouvernement pour la modification de la loi électorale, dont l’article 54 prévoit l’accessibilité et le handicap, et a appelé à sa mise en œuvre complète et à l’établissement d’un budget à cet effet.

Elle a également souligné le besoin de sécurité, d’accessibilité et de formation du personnel pour assurer la participation et la sécurité des personnes handicapées pendant les élections.

“Nous voulons savoir si un budget est prévu à cet effet. Les communautés de personnes handicapées font-elles partie de la mise en œuvre ?

“Nous savons également qu’il y a eu beaucoup de formations pour les agents électoraux et les forces de sécurité, les personnes handicapées en font-elles partie ?

“Quand il s’agit de sécurité, pendant ce moment d’élection, nous voulons nous assurer que si quelque chose arrive, les personnes handicapées sont en sécurité et prises en compte. Les officiers de police et les agents de sécurité savent comment interagir avec les personnes handicapées”.

La conseillère spéciale des États-Unis a également appelé à la stabilité de l’inclusion et de l’accessibilité pour les personnes handicapées au-delà de l’élection générale de 2023.

Leave A Reply

Your email address will not be published.