La commission nigériane de communication réitère son engagement à renforcer les services numériques

Détails avec Na'ankwat Dariem, Abuja

0 291

La Commission nigériane de communication, NCC, affirme que le lancement commercial complet de la cinquième génération, 5G, au Nigeria accélérera l’accès aux services numériques dans le pays.

La Commission a donné cette assurance lors de la “Journée de la NCC”, qui s’est tenue au 17e centre de convention de la foire commerciale internationale d’Abuja, ayant pour thème : “Créer un marché prêt à l’exportation grâce à la numérisation des PME”.

Le vice-président exécutif, le professeur Umar Danbatta, a noté que le réseau 5G apporterait des améliorations substantielles au réseau, une vitesse de connexion, une mobilité et une capacité plus élevées, ainsi que des capacités de faible latence aux services de communication au Nigeria.

Danbatta, représenté par M. Efosa Idehen, directeur du Bureau des affaires consommateurs de la NCC, a rappelé que l’un des titulaires de licence 5G avait lancé son réseau 5G commercial le 18 septembre 2022 à Lagos, dans le Sud-ouest du Nigeria.

Il a souligné : “Bien que le déploiement commencera à partir des capitales d’État et s’étendra progressivement à d’autres zones à travers l’État.Il est important de préciser que le réseau 5G apportera des améliorations substantielles au réseau, y compris une vitesse de connexion plus élevée, la mobilité et la capacité, ainsi que des capacités de faible latence aux services de communication au Nigeria.”

M. Danbatta a ajouté : “Je suis heureux de vous informer que l’un des titulaires de licence a donné le coup d’envoi du lancement commercial à Lagos. Les licences d’utilisation du spectre pour les entreprises qui déploieront le service ont déjà été délivrées”, a-t-il noté.

Le patron de la NCC a expliqué que les efforts réglementaires de la NCC pour approfondir l’accès aux services numériques profiteraient au Nigéria et le rendraient compétitif par rapport aux autres économies dans les domaines de la création d’emplois, de la contribution au produit intérieur brut (PIB), de l’émergence de nouveaux services et industries, de la transformation de la main-d’œuvre et de l’innovation commerciale.

Il a assuré que la NCC offrirait aux opérateurs un terrain de jeu équitable pour prospérer, promouvoir l’investissement et la fourniture de services innovants aux consommateurs individuels, aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux propriétaires de grandes entreprises, en garantissant une meilleure qualité d’expérience pour le consommateur.

Le directeur du Bureau des affaires des consommateurs, NCC, Efosa Idehen, tout en sensibilisant les consommateurs sur leurs droits et les services de télécommunications fournis, a révélé que la Commission exerce ses fonctions pour assurer la disponibilité du service, l’accessibilité, l’abordabilité et la stabilité pour toutes les catégories de consommateurs.

M. Edehen, représenté par M. Clement Omeife, responsable de la protection et de la défense des consommateurs à la NCC, a intimé que la Commission travaillait à la résolution des problèmes liés aux plaintes incessantes sur l’épuisement des données, entre autres.

Actuellement, la Commission s’efforce de résoudre le problème des plaintes incessantes sur l’épuisement des données, la politique d’utilisation équitable du plan de données illimitées.

D’autres sont les politiques de compensation des fournisseurs de services et les conditions générales cachées qui s’appliquent aux services dans l’industrie”, a-t-il ajouté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.