Nigeria: lancement du programme Africa Minigrids en vue de stimuler l’énergie

Précisions de Golfa Francis, Abuja

0 195

En pleine célébration de l’indépendance, l’agence d’électrification rurale du Nigeria (REA) a officiellement lancé le programme Africa Minigrids (AMP) pour favoriser l’accès à l’énergie propre en augmentant la viabilité financière et en promouvant l’investissement commercial à grande échelle dans les mini-réseaux d’énergie renouvelable.

Il s’agit d’un projet de quatre ans financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et soutenu par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Nigeria, qui met l’accent sur les leviers de réduction des coûts et les modèles commerciaux innovants.

Le programme est actif dans 21 pays africains et le Nigeria est le premier à commencer sa mise en œuvre après le lancement officiel lors d’un atelier de lancement organisé en collaboration avec des représentants du PNUD, du FEM, des ministères de l’électricité, de l’environnement et de l’agriculture et d’autres acteurs clés du développement rural.

Le programme Africa Minigrids au Nigeria est conçu comme un projet facilitateur du programme Energising Agriculture de REA, qui vise à faire avancer l’une des priorités stratégiques de REA, à savoir se concentrer sur les personnes non desservies et mal desservies afin d’accroître les opportunités économiques par le biais de l’agriculture et des secteurs productifs dans les communautés rurales du pays.

Cet objectif est conforme au mandat du REA, qui consiste à catalyser la croissance économique et à améliorer la qualité de vie des Nigérians en milieu rural.

Lors du lancement, le représentant résident du PNUD au Nigeria, M. Mohamed Yahya, a salué la collaboration du PNUD avec la REA en tant que partenaire de mise en œuvre du projet, ajoutant que l’accès à une énergie fiable, durable et abordable est un catalyseur du développement socio-économique et de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

“En développant des solutions telles que les miniréseaux d’énergie renouvelable, nous serons en mesure de combler le fossé de l’accès à l’énergie et de débloquer des opportunités pour les populations du Nigeria et de la région”, a-t-il ajouté.

Concernant l’importance du programme, le point focal opérationnel du FEM au ministère fédéral de l’environnement, M. Jonah Stanley, estime qu’il est essentiel pour des questions telles que la sécurité, le changement climatique, la production alimentaire et le renforcement des économies tout en protégeant les écosystèmes.

Le directeur général de REA, Engr. Ahmad Salihijo Ahmad, tout en saluant l’esprit de collaboration avec les parties prenantes, a noté que le programme Africa Minigrids servira de catalyseur supplémentaire pour améliorer l’accès à l’énergie durable et aura également un impact sur les moyens de subsistance en débloquant des opportunités de valeur ajoutée agricole grâce à l’électrification.

“Cette approche sectorielle est conforme à l’accent mis par l’Agence sur les programmes visant à faire progresser les objectifs d’électrification et les objectifs plus larges de développement social et économique du gouvernement fédéral de l’Australie.

Le développement social et économique du gouvernement fédéral du Nigeria.”

Il a souligné que le programme établit les solutions et les modèles commerciaux les plus appropriés, tout en amplifiant les connaissances acquises pour catalyser les investissements privés.

Dans le cadre de la prochaine Conférence des Nations Unies sur le climat COP27 en novembre en Égypte, le programme Africa Minigrids, en partenariat avec le PNUD, l’IGR et le FEM, co-organisera l’événement intitulé Just Energy Transition : Scaling Up Renewable Energy Minigrids for People and Planet.

Leave A Reply

Your email address will not be published.