Célébration de l’indépendance: il était une fois un pays baptisé le Nigéria

0 123

Le Nigeria a célébré ce samedi son 62e anniversaire de l’indépendance dans un style grandiose sur la populaire place Eagle Square, située dans la zone des trois armes au cœur de la capitale nationale, Abuja.

L’événement de samedi a été le point culminant d’une série d’activités organisées par le bureau du Secrétaire du gouvernement de la Fédération, en commémoration de la fête nationale du pays.

Fête de l’Indépendance : Le président Buhari inspecte les gardes du défilé

Le Président Muhammadu Buhari était l’invité d’honneur et le responsable de la revue du défilé qui a eu lieu.

L’événement historique a officiellement commencé avec l’arrivée du citoyen numéro un et célébrant principal à 09h00 GMT, qui a été introduit par les cornemuses et les cavaliers de la dépêche présidentielle, qui ont fait une démonstration spectaculaire sur des motos.

 

Peu après l’interprétation de l’hymne national, le président a été invité par le commandant du défilé, le lieutenant-colonel Yusuf Hassan, qui l’a invité à inspecter les gardes en parade.

Il était accompagné lors de l’inspection par le commandant de la brigade des gardes, le général de brigade Mohammed Usman.

Le défilé a ensuite été suivi d’un défilé lent et rapide par les officiers et les hommes de la parade, y compris les organisations para-militaires et les membres du National Youth Service Corps.

Les hommes de l’armée de l’air nigériane ont ensuite fait une démonstration spéciale : des aviateurs ont été largués en plein milieu de l’arène d’Eagle Square depuis un hélicoptère en mouvement, aux côtés de chiens de patrouille, montrant comment ils peuvent sauver des captifs du danger.

Alors que l’événement touchait progressivement à sa fin, la salve cérémoniale de 21 coups de canon, également connue sous le nom de tirs d’artillerie, a suivi, puis le Président a signé le registre d’anniversaire, présidant l’événement pour la dernière fois dans la mesure où son administration tire sa révérence vers le mois de mai 2023.

Les militaires présents ont ensuite donné trois encouragements chaleureux au Président Buhari et l’hymne national a marqué la fin de l’événement.

D’autres dignitaires ont assisté à l’anniversaire du jour de l’indépendance, notamment l’ancien dirigeant nigérian, Goodluck Jonathan, ainsi que le vice-président Yemi Osinbajo, le président du Sénat, Ahmed Lawan, le président de la Chambre des représentants, Femi Gbajabiamila, le juge en chef du Nigeria, Justice Olukayode Ariwoola, le chef d’état-major de la défense, le général Lucky Irabor, les chefs de service et l’inspecteur général de la police.

Leave A Reply

Your email address will not be published.