Projet d’appui à la production du sel: 1,8 milliard de naira pour la construction d’un mur de soutènement

Précisions de Timothy Choji, Abuja

0 174

Le Conseil exécutif fédéral a approuvé 1,8 milliard de Naira pour la construction d’un mur de soutènement dans le cadre du projet de sel dans l’État d’Ebonyi.

Le ministre des Mines et du Développement de l’acier, Olamilekan Adegbite, l’a révélé aux correspondants de la Maison d’État à la fin de la réunion du Conseil présidée par le président Muhammadu Buhari.

Selon le ministre, le mur est destiné à protéger le sel du lessivage, qui se produit naturellement.

Il a ajouté que le sel, s’il est pleinement exploité, peut être exporté afin de générer des revenus supplémentaires pour le pays.

“Nous sommes rendus au Conseil pour une approbation parce qu’il y a une intervention, une intervention directe du président pour un projet de sel dans l’État d’Ebonyi. Nous importons notre sel de l’étranger en dépensant chaque année environ 88 millions de dollars.

“Ce projet permettra d’atténuer ce problème. Il ne permettra pas de satisfaire la demande locale, mais au moins de répondre à une partie de la demande locale et de nous faire économiser des devises étrangères. Le sel se trouve dans l’État d’Ebonyi, mais il ne peut être exploité sans l’infrastructure que nous sommes sur le point de construire.

“Nous construisons un mur de soutènement parce que l’eau arrive et emporte le sel à chaque fois… Ce sont des lacs salés qui existent naturellement. Après l’évaluation de l’impact environnemental, le rapport a suggéré que nous devions construire un mur de soutènement”, a-t-il révélé.

M. Adegbite a conclu que le mur proposé ferait 27 kilomètres de long et environ 2,9 mètres de haut et serait financé directement par la présidence, ajoutant que le projet sera réalisé en six mois.

Leave A Reply

Your email address will not be published.