Présidentielle 2023 : le candidat de l’opposition Atiku s’engage à créer un gouvernement démocratique fort et efficace

Propos recueillis par Gloria Thomas, Abuja

0 144

Le candidat à la présidentielle de l’opposition People’s Democratic Party, Atiku Abubakar, a promis de construire un gouvernement démocratique fort et efficace où la sûreté et la sécurité des Nigérians et de leurs biens repose sur la responsabilité première et singulièrement la plus importante.

L’ancien vice-président a fait cette déclaration lors de l’inauguration du Conseil de campagne présidentielle de son parti, composé de 600 membres, à Abuja, la capitale du Nigeria.

S’adressant aux dirigeants du parti, aux parties prenantes et aux membres du PDP au Centre international de conférence d’Abuja, Atiku a confirmé que le système actuel de gouvernement est injuste, peu maniable et biaisé pour favoriser le gouvernement fédéral aux dépens des autres unités fédératives, et qu’il est devenu en lui-même un “outil volontaire de sous-développement”.

D’après Atiku, son document de politique intitulé “Mon alliance avec les Nigérians”, expose sa vision de l’avenir du pays qui comprend la restauration de l’unité du Nigeria par l’équité, la justice sociale, la collaboration mutuelle et le consensus entre nos différents peuples.

“Il faut établir une économie forte, résiliente, inclusive et prospère qui génère des opportunités, des emplois et des richesses tout en sortant les pauvres de la pauvreté. Encourager l’adoption d’un véritable système fédéral dans lequel toutes les unités fédérées sont égales et disposent d’un gouvernement fédéral équitable et représentatif qui sécurise nos frontières, défend notre peuple et assure l’unité nationale, tout en permettant aux unités fédérées de se développer et de croître en fonction des priorités qu’elles ont fixées elles-mêmes”, a-t-il expliqué.

Reconstruire le Nigeria
L’ancien vice-président a fait remarquer que la tâche qui attend les membres du PDP est de sauver et de reconstruire le Nigeria, ce qui est leur objectif final, d’autant plus que l’histoire les invite à la saisir à deux mains et à l’entreprendre avec vigueur et zèle.

“Chaque personne qui aime ce pays, comme je le fais, est apte pour les tâches ardues qui nous attendent en tant que nation, et cela inclut chaque membre du PDP. Et j’espère et je prie ardemment que chaque homme et chaque femme de bonne volonté se joindra à nous pour aider à sauver, reconstruire et repositionner notre pays bien-aimé, le Nigeria. Ainsi, mesdames et messieurs distingués, et les membres distingués de notre Conseil de campagne présidentielle, c’est à la lumière de tout ce que j’ai exposé ci-dessus que je veux que vous considériez l’inauguration d’aujourd’hui. Les tâches qui nous attendent peuvent sembler décourageantes ; elles peuvent sembler une charge trop lourde à porter. Mais, pour le bien de notre pays, pour le bien de nos enfants, et pour le bien des générations à venir, nous ne devons pas, même pour une minute, nous dérober aux responsabilités qui nous ont été confiées de nous rassembler pour reconstruire notre pays bien-aimé”, a plaidé Atiku.

Le président du Conseil de campagne et gouverneur de l’État d’Akwa Ibom, dans le sud du Nigeria, Udom Emmanuel, a fait valoir que les membres du Conseil de campagne présidentielle travailleront pour assurer la victoire du parti en 2023 : “Nous devons faire avancer ce parti, le PCC a la passion, la vigueur, la capacité, l’intégrité et le caractère nécessaires pour gagner les élections de l’année prochaine”.

Croissance et développement

Le gouverneur Emmanuel a appelé tous les membres du PDP à diffuser dans leurs différentes unités le message de croissance, de développement et de restructuration énoncé par le candidat présidentiel, promettant qu’ils travailleront avec tous les organes du parti pour une victoire totale.

Le directeur général de la campagne et gouverneur de l’État de Sokoto, Aminu Tambuwal, a annoncé que le PDP bénéficie d’un soutien massif de la part des Nigérians parce qu’ils savent que le parti est structuré pour gagner et se vante d’avoir des candidats prêts à travailler pour que le Nigéria soit là où il devrait être dans le concert des nations et qu’Atiku Abubakar, en tant que porte-drapeau du parti, est capable de gagner dans les six zones géopolitiques du pays.

Le gouverneur Tambuwal a profité de l’occasion pour demander à la Commission électorale nationale indépendante (INEC) de “mener une élection libre, équitable et crédible”.

Le président national par intérim du parti, l’ambassadeur Umaru Damagun, a inauguré le Conseil de campagne présidentielle (PCC) et leur a demandé de se montrer à la hauteur de l’événement et de garantir la victoire du PDP, des membres du parlements étatiques au président.

Selon Damagun, le Nigeria est confronté à un certain nombre de défis que seul le PDP peut affronter et résoudre. “Le Nigeria devrait évaluer le PDP dans le passé par rapport à ceux qui sont venus après nous et faire le nécessaire. Notre parti a organisé l’élection primaire la plus transparente qui montre comment fonctionne la démocratie et nous allons redresser les torts au Nigeria”.

La Voix du Nigéria rapporte que le Conseil de campagne présidentielle du PDP est composé de hauts dirigeants du parti, de femmes, d’hommes et de personnes vivant avec des handicaps, mais certains membres rancuniers à l’égard du parti, tels que le gouverneur Nyesom Wike de l’État de Rivers, dans le Sud du Nigéria, Seyi Makinde de l’État d’Oyo, dans le Sud-ouest du Nigéria, Samuel Ortom de l’État de Benue, dans le Nord-centre du Nigéria, et d’autres personnes exigeant la démission du président national du parti, Iyorcha Ayu, ont boycotté l’inauguration du comité.

Ayu, le président national du parti, était également absent de la cérémonie d’inauguration. Le vice-président national du PDP, Ahmed Damagu, s’est excusé de l’absence du sénateur Ayu pour des raisons de santé.

Réunion inaugurale

Le Conseil national de campagne présidentielle du PDP tiendra sa réunion inaugurale jeudi à Abuja afin d’établir son calendrier de campagne et d’autres stratégies pour le bon déroulement de l’élection générale de 2023.

Trois ouvrages sur le porte-drapeau du Parti démocratique du Peuple (PDP), Atiku Abubakar, ont été dévoilés au Centre de conférence international d’Abuja. la capitale du Nigeria.

Entretemps, trois ouvrages ont été dévoilés par le sénateur Jim Nwobodo, dont “L’histoire d’Atiku Abubakar”, une biographie de 388 pages détaillant son ascension de la pauvreté à la proéminence mondiale en tant qu’éducateur, homme d’affaires et politicien, publié par Dr Adinoyi Ojo Onukaba. Landmark Constitutional Law Cases in Nigeria-2004 to 2007 The Atiku Abubakar Cases publié par deux sommités du droit Maxwel Gidado et Chudi Nelson Ojukwu, une documentation de 300 pages sur les affaires d’Atiku et ses exploits constitutionnels marquants, et “Restructuring As A Pathway to Unity and Development” qui analyse les défis qui mènent aux agitations séparatistes et propose des solutions à chaque problème spécifique et détaille l’engagement et la détermination d’Atiku à promouvoir un système fédéral qui fonctionne pour tous.

Leave A Reply

Your email address will not be published.