Nigeria: l’alerte AMBER à la quête des enfants disparus

Précisions de Jumoke Ogidan depuis la capitale nigériane Abuja

0 191

Le gouvernement nigérian, en partenariat avec Meta, anciennement connu sous le nom de Facebook, a lancé l’alerte AMBER (America’s Missing Broadcast Emergency Response), dans le cadre des efforts déployés pour traiter les cas d’enfants disparus dans le pays.

A lire aussi: Le Nigéria et Facebook aptes à lancer l’aerte Amber

La directrice générale de l’agence nationale pour l’interdiction de la traite des personnes, NAPTIP, Fatima Waziri-Azi, a lancé cet outil à Abuja, la capitale du Nigeria.

Elle a noté que le Nigeria a connu une augmentation des enlèvements d’enfants à travers le pays, ajoutant que l’Agence a récupéré treize enfants enlevés et en a réuni douze avec leurs familles.

La directrice générale de la NAPTIP a également noté que pour renforcer la recherche et la récupération des enfants disparus au Nigéria, il était nécessaire de s’appuyer sur des technologies avancées pour obtenir des résultats plus rapides et de grande portée.

Dr Waziri-Azi a précisé : “Si le COVID nous a appris quelque chose, c’est le renforcement du besoin de canaux de communication numériques, ce qui a conduit à une transformation numérique massive. Et la re-stratégie de notre modus operandi est quelque chose que nous devons faire, si nous voulons augmenter notre production.”

C’est pourquoi s’appuyer sur la technologie avancée de Meta aidera à localiser et à réunir les enfants enlevés avec leurs familles, plus rapidement et à plus grande échelle que ce que nous faisons actuellement.”

La directrice de la confiance et de la sécurité de Meta, Emily Vacher, a fait entendre que l’alerte Amber renforce le partage d’informations par le biais de Meta, garantissant que les bonnes personnes obtiennent les bonnes informations au bon moment pour la recherche et la récupération d’un enfant disparu.

Mme Vacher a donc appelé le public à répondre à toute alerte d’enfant disparu reçue sur leurs comptes Meta et Instagram, en précisant que l’alerte signifie qu’ils se trouvent dans la zone de recherche.

La directrice de la confiance et de la sécurité de Meta a également révélé que le Nigeria est le deuxième pays d’Afrique et le vingt-neuvième au monde à adopter l’alerte AMBER.

Répondant à des questions sur la disponibilité de l’alerte sur toutes les applications Meta, Adaora Ikenze, responsable de la politique publique de Meta pour l’Afrique occidentale anglophone, a indiqué que tous les utilisateurs de Meta recevront des notifications tant qu’ils auront accès à leurs comptes.

L’alerte AMBER, un outil spécifique aux mineurs déployé dans la recherche de personnes enlevées de zéro à dix-huit ans, sera diffusée au Nigeria par les plateformes de médias sociaux Meta et Instagram pour alerter le public de la disparition d’enfants dans leur voisinage.

Leave A Reply

Your email address will not be published.