Lutte contre les stupéfiants au Nigéria: 580 millions de naira pour l’achat des véhicules blindés

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 123

Le Conseil exécutif fédéral a approuvé une enveloppe de 580,5 millions de naira pour l’acquisition de quatre véhicules blindés destinés à l’Agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA).

Le ministre de la Justice, Abubakar Malami, l’a révélé aux correspondants de la State House à la fin de la réunion du cabinet de cette semaine présidée par le président Muhammadu Buhari.

Selon le ministre : “Aujourd’hui, le bureau du procureur général de la Fédération, c’est-à-dire le ministère fédéral de la Justice, a présenté un mémo relatif à un organisme parapublic placé sous la supervision du bureau du procureur général, à savoir la National Drug Law Enforcement Agency (NDLEA).

“Le but du mémo était de demander l’approbation du Conseil pour l’attribution d’un contrat consacré à la fourniture de quatre véhicules blindés de sécurité personnalisés de modèle 14 places pour la NDLEA et le montant du contrat est de N580, 500, 000 seulement y compris la taxe sur la valeur ajoutée de 7,5 pour cent avec une période de livraison de 16 semaines”.

Le ministre a annoncé que la décision d’acquérir les véhicules blindés a été prise pour encourager et protéger la vie du personnel de la NDLEA qui a travaillé très dur et a obtenu de nombreux résultats pour ses efforts.

“Il est de notoriété publique que la NDLEA a été récemment repositionnée et que, grâce à notre soutien en termes de renforcement des capacités, de matériel et d’autres éléments connexes, elle a enregistré des succès extraordinaires ou sans précédent. Récemment, ils ont saisi environ 1,8 tonne de cocaïne d’une valeur marchande d’environ 194 milliards de dollars.

“Avec tous ces succès enregistrés, il n’est que logique que les criminels et leur syndicat conçoivent maintenant des moyens, y compris des attaques contre le personnel de la NDLEA et c’est dans cet esprit que le mémo a été présenté pour l’acquisition de ces véhicules pour la NDLEA et que le conseil a approuvé”, a-t-il ajouté.

Il a également révélé que le gouvernement nigérian était très satisfait des succès enregistrés par la NDLEA. Entre janvier et juillet 2022, l’agence a arrêté 18 940 suspects et prononcé 2 904 condamnations.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.