La Commission des Universités au Nigeria retire sa directive de réouverture des établissements scolaires

Précisions avec Temitope Mustapha, Abuja

0 100

La Commission nationale des universités du Nigeria (NUC) a retiré la directive émise précédemment à l’intention des pro-chanceliers, vice-chanceliers et membres du conseil d’administration, ordonnant aux principaux responsables des universités publiques du Nigeria de rouvrir les écoles.

Dans une lettre signée par le Directeur des Finances et des Comptes de la Commission, M. Sam Onazi, au nom du Secrétaire Exécutif de la Commission Nationale des Universités, Prof. Adamu Rasheed, la NUC a déclaré que la circulaire Ref ; NUC/ES/138/VOL.64/135, datée du 23 septembre 2022 sur le sujet : Re : Transmission de la décision de justice et exécution de l’ordonnance par la Cour nationale industrielle du Nigeria, (NICN) dans le procès n° Nicn/Abj /270/2022 : est retirée.

Lettre de retrait de la NUC de la directive précédente sur l’exécution de l’ordonnance de la National Industrial Court.

La lettre indique également que d’autres développements et informations seront communiqués à toutes les parties prenantes concernées.

Rappelons que le gouvernement fédéral, par l’intermédiaire de la Commission nationale des universités, a émis une directive à l’intention des pro-chanceliers, vice-chanceliers et membres du conseil d’administration des universités publiques afin de rouvrir les universités publiques et de s’assurer que les étudiants sont autorisés à reprendre les cours.

Les vice-chanceliers ont toutefois réagi par l’intermédiaire du secrétaire général du Comité des vice-chanceliers (CVC), le professeur Yakubu Ochefu, en déclarant qu’ils examinaient et étudiaient la directive initiale.

Selon le CVC, “Afin de prévenir de futures grèves après la réouverture des institutions, les vice-chanceliers étudient la lettre du NUC afin de ne pas rouvrir les écoles et découvrir que les membres du Syndicat du personnel académique des universités, ASUU, sont toujours en grève”.

Le tribunal national de l’industrie du Nigeria avait ordonné aux enseignants en grève des universités publiques du pays de mettre fin à leur grève en cours.

Les membres du Syndicat du personnel académique des universités ont déclaré une grève d’avertissement le 14 février 2022. Deux mois plus tard, le syndicat a déclaré une grève totale et illimitée.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.