Professseurs grévistes: la Chambre basse vise à rencontrer le président Buhari

Gloria Essien nous a relaté les faits depuis Abuja

0 88

Le président de la Chambre basse au Nigéria, Femi Gbajabiamila, et la direction de la Chambre doivent rencontrer le président Muhammadu Buhari pour résoudre le face-à-face actuel entre le gouvernement nigérian et ASUU (syndicat de personnel des enseignants universitaires).

Selon M. Gbajabiamila, au retour du président de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies (AGNU) à New York, la direction de la Chambre présentera l’accord conclu avec les travailleurs grévistes.

Il a fait cette déclaration alors qu’il s’adressait aux journalistes après une réunion de 4 heures avec la direction de ASUU, dirigée par son président, le professeur Emmanuel Osodeke, et les responsables du ministère de l’éducation, dirigés par le ministre d’État à l’éducation, Goodluck Opiah, à l’Assemblée nationale.

Le Président a noté que la réunion a fait “de bons progrès et a couvert un bon terrain” avec certaines résolutions prises.

Il a également précisé que la direction de la Chambre invite pour une réunion de clarification le comptable général de la Fédération, l’auditeur général de la Fédération, le directeur général de l’Agence nationale de développement des technologies de l’information, NITDA, et le président de la Commission nationale des salaires et des revenus, jeudi.

Selon lui, la question du déploiement de la plateforme de paiement Universities Transparency and Accountability Solution (UTAS) par rapport à l’actuel Integrated Payroll and Personal Information System (IPPIS) demande des éclaircissements avant de pouvoir être présentée au Président.

Leave A Reply

Your email address will not be published.