Tunisie : le chef du parti Ennahdha attendu à la police antiterroriste

0 106

En Tunisie, le président du mouvement Ennahdha était attendu lundi à l’unité nationale d’investigation dans les crimes terroristes.

Rached Gannouchi et son vice-président Ali Larayedh doivent être entendus dans l’affaire des réseaux d’envois de Tunisiens pour le jihad dans les zones de conflits, comme en Syrie. Un autre député du parti, Habib Ellouze a été arrêté la semaine dernière par l’unité antiterroriste de Sfax.

Dans un communiqué, le parti islamiste assure ne pas avoir l’intention de se soustraire aux décisions de la justice. Mais dénonce dans le même temps des manœuvres de diversion, pour détourner le peuple de ses vrais problèmes, et de sa situation critique.

L’enquête judiciaire a été ouverte suite à une plainte déposée par l’ancienne députée Fatma Mseddi, qui était membre de la commission parlementaire d’enquête sur les réseaux d’envois des jeunes dans les zones de conflits.

 

Avec AFP/ Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.