Le Nigeria accueille le Forum économique international à New York

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 124

Le gouvernement nigérian, en collaboration avec l’Africa Business Roundtable, organise la deuxième édition du Forum international de partenariat économique du Nigéria (NIEPF), une plateforme mondiale d’investissement économique, cette fois à New York, aux États-Unis, dans le but d’ouvrir davantage l’économie du pays aux capitaux internationaux et d’attirer les investissements étrangers.

Cet événement de haut niveau est prévu pour le jeudi 22 septembre 2022, en marge de la 77e Assemblée générale des Nations unies qui se tient dans la ville américaine.

Se tenant parallèlement au rassemblement mondial annuel, le NIEPF devrait attirer la présence de leaders mondiaux de la politique, de l’économie, des médias ainsi que des organisations de la société civile et des médias internationaux afin de se concentrer sur les vastes potentiels économiques du Nigeria, première économie d’Afrique.

Le président Muhammadu Buhari prononcera le discours d’ouverture de l’événement et organisera également une session présidentielle de haut niveau avec les autres présidents et chefs de délégation sur les questions nécessitant une action commune pour les pays africains sur la voie du développement, telles que les priorités de financement et de redressement post-Covid-19, le climat et le marché des investissements en Afrique, ainsi que la réduction des risques sur le continent.

Le NIEPF réunira des hauts fonctionnaires du gouvernement nigérian ainsi que des acteurs mondiaux renommés et très respectés des secteurs public et privé qui se pencheront sur les perspectives économiques du Nigeria, en mettant l’accent sur le Nigeria dans l’économie mondiale, et sur le partenariat international pour le Nigeria dans le cadre du développement.

Compte tenu du large éventail de personnalités participant au forum, des sessions thématiques seront organisées sur les thèmes suivants : (i) la croissance de l’agriculture nigériane pour la sécurité alimentaire et l’accès aux marchés d’exportation, avec un accent particulier sur l’impact de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, qui offre des possibilités de partenariats entre le G7/G20 et le Nigeria dans le domaine de l’agriculture ; (ii) l’augmentation des ressources internationales pour le financement de l’éducation en Afrique, en mettant l’accent sur la mise en place de facilités pour relier le gouvernement, les sponsors et les pools internationaux de capitaux dans le domaine de l’éducation ; et (iii) le secteur pétrolier et gazier du Nigeria : Reformes, Results and the Road, en mettant l’accent sur l’augmentation des investissements dans le marché du gaz – usines, parcs, cylindres, réinjection.

Les autres sujets prévus pour la discussion comprennent : L’augmentation des ressources internationales pour les soins de santé en Afrique : Le changement climatique et les voies vers un environnement propre, en mettant l’accent sur les voies vers une économie propre, une énergie propre et un développement propre ; et le financement des infrastructures du Nigeria, en mettant l’accent sur le développement d’infrastructures telles que le corridor “de la ferme au marché”, le corridor “de la ferme aux ports”, le corridor de transport des exportations, le réseau ferroviaire, la modernisation et l’expansion du réseau routier, la modernisation des aéroports, y compris les aéroports réservés aux exportations, la production, la transmission et la distribution d’électricité.

Parmi les orateurs et panélistes de l’événement figurent Aliko Dangote, président du groupe Dangote ; Bill Gates, cofondateur de la Fondation Bill et Melinda Gates ; Satya Nadella, président du Business Council of the United States et directeur général de Microsoft Corp, Antony Blinken, secrétaire d’État des États-Unis, Florie Liser, présidente du Corporate Council on Africa, et les membres du Business Council of International Understanding, Geoffrey Onyeama, ministre des affaires étrangères, Zainab Shamsuna Ahmed, ministre des finances, du budget et de la planification nationale, John Kerry, envoyé spécial du président des États-Unis pour le climat, et Abdul Samad Rabiu, président exécutif du BUA Group, qui est également président du Business Council France-Nigeria.

On compte également Mark Zuckerberg, directeur général de Facebook, le Dr Ngozi Okonjo-Iweala, directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, le Dr Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement, et Amina J. Mohammed, secrétaire générale adjointe des Nations unies, pour n’en citer que quelques-uns.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.