Inauguration du Conseil de développement du capital humain dans l’État d’Anambra

Précisions de Chinwe Onuigbo

0 122

Le gouverneur de l’État d’Anambra, dans le Sud-est du Nigeria, le professeur Chukwuma Soludo, a souligné que le développement du capital humain demeure la plus grande ressource de l’État.

Le gouverneur s’est exprimé au Palais Présidentiel, à Awka, lors de l’inauguration du comité directeur du développement du capital humain de l’État d’Anambra, connu sous le nom de Conseil de développement du capital humain (HCDC).

Le Conseil est présidé par le vice-gouverneur, Dr Onyekachukwu Ibezim, et la commissaire au budget et à la planification économique, Mme Chiamaka Nnake, est la personne de contact.

Les autres membres sont le commissaire à l’éducation, le professeur Ngozi Chuma-Udeh, son homologue aux affaires féminines, Mme Ify Obinabo, le commissaire d’État à la santé, Dr Afam Obidike, et son homologue à l’autonomisation des jeunes, M. Patrick Aghamba, le conseiller spécial du gouverneur pour le programme d’autonomisation des jeunes, Dr Nelson Omenugha, et le directeur général et président-directeur général du TIC, M. Chukwuemeka Agbat.

Le gouverneur, s’adressant aux membres du comité issus des secteurs critiques de l’économie, a souligné la nécessité de maximiser le capital humain dont l’État d’Anambra est doté.

Soulignant que les termes de référence du comité comprennent l’identification de la base du développement du capital humain dans l’État et la définition des priorités de l’État en matière de développement du capital humain, le gouverneur Soludo a noté que leur tâche est essentielle pour construire un État d’Anambra vivable et prospère.

Le secrétaire du gouvernement de l’État, le professeur Solo Chukwulobelu, était présent lors de l’inauguration.

Leave A Reply

Your email address will not be published.