Vers la réalisation d’un projet de développement des compétences techniques

Détails avec Jennifer Inah

0 115

Le Fonds de formation industrielle (ITF) et l’Association consultative des employés nigérians (NECA) ont convenu de travailler ensemble pour approfondir la mise en œuvre du programme de développement des compétences techniques au Nigeria.

Le nouveau directeur général de la NECA, M. Wale-Smatt Oyerinde, l’a révélé lors d’une réunion avec le DG de l’ITF, M. Joseph Ari, à Abuja, la capitale du Nigeria.

S’exprimant lors de la réunion, M. Ari a exprimé son optimisme quant au fait que la NECA, sous la direction de M. Oyerinde, travaillera avec le Fonds pour lutter contre la hausse du chômage au Nigeria.

Selon lui, dans le cadre de la nouvelle vision de l’ITF, le Fonds se concentre sur un système national d’apprentissage.

D’après lui, “nous devons changer le système éducatif du Nigeria pour intégrer l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) dans notre programme, les Nigérians devraient adopter l’EFTP comme mesure unique pour lutter contre le chômage dans le pays”.

“Le chômage augmente chaque jour et nous voulons que davantage de Nigérians adoptent l’acquisition de compétences, car les emplois de bureaux deviennent presque inexistants.”

“Nous pouvons utiliser EFTP pour changer définitivement l’histoire de notre pays. L’ITF et la NECA sont prêtes à doter les Nigérians des compétences requises.”

Au cours de la réunion, le DG de la NECA a révélé que la plupart des pays développés sont motivés par les compétences techniques de leurs habitants.

Il a ajouté que les deux agences travailleront en collaboration pour étendre le programme dans l’intérêt des Nigérians.

D’après M. Oyerinde : “Notre pays est confronté à d’énormes défis et nous devons unir nos efforts pour les relever.

“Nous avons un taux de chômage d’environ 33 % et si l’on ajoute le taux de sous-emploi qui est d’environ 20 %, nous savons qu’il est devenu impératif d’approfondir notre collaboration, en particulier dans le domaine du projet de développement des compétences techniques, le programme TSDP”.

Le projet de développement des compétences techniques est une initiative conjointe de l’ITF et de la NECA visant à promouvoir la disponibilité d’une main-d’œuvre de niveau intermédiaire possédant les compétences techniques et professionnelles appropriées pour répondre aux besoins identifiés des industries au Nigeria.

Les institutions de formation proposent actuellement des formations dans les domaines suivants : technologies de l’information et de la communication, maintenance mécanique, pneumatique, hydraulique, usinage et tuyauterie (plomberie), soudage et fabrication, et maintenance de la production par soudage, entre autres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.