Le Nigeria approuve le processus d’installation d’une usine de production de vaccins dans l’État d’Ogun

Correspondant au Palais présidentiel: Timothy Choji, Abuja

0 187

Le Conseil exécutif fédéral du Nigeria a approuvé le processus de création d’une usine de production de vaccins à Ota, dans l’État d’Ogun.

Révélation faite par le ministre de la Santé, Dr Osagie Ehanire, ce mercredi lors d’un entretien avec les correspondants de la State House à l’issue de la réunion du conseil présidée par le président Muhammadu Buhari.

“Le conseil a examiné aujourd’hui un mémorandum du ministère de la Santé, lequel concerne la première étape de l’indigénisation de la production de vaccins au Nigeria, le programme standard de vaccination, et non le vaccin COVID-19.

“Comme vous le savez, le gouvernement a conclu un accord de coentreprise et a créé une société appelée Bio Vaccine Nigeria Limited, qui doit commencer à produire des vaccins au niveau national. Maintenant, ils recherchent des partenaires internationaux, qui se joindront à eux et leur apporteront le transfert de technologie dont ils ont besoin.

“Après avoir visité plusieurs pays, dont l’Afrique du Sud et l’Indonésie, ils ont choisi le Serum Institute of India, qui sera le partenaire technique chargé de les aider à mettre en place l’usine de production de vaccins au Nigeria. Mais bien sûr, l’Institut du sérum de l’Inde a engagé le plus grand producteur de vaccins dans le monde, et a également des vaccins qui sont approuvés par l’Organisation mondiale de la santé. “

Il a en outre révélé qu’avec ce développement, Serium Institute of India va s’associer à Bio Vaccine Nigeria, pour construire leur usine de fabrication au Nigeria, qui sera située dans l’État d’Ogun, l’entreprise nigériane détenant 15 % de la part de marché.

“Alors qui va l’acheter ? Le gouvernement a donc approuvé l’approvisionnement de 15 % des vaccins que l’UNICEF nous fournit normalement par Bio Vaccine, par le biais d’un contrat de fabrication avec Serium Institute of India. Serium Institute of India sera donc suffisamment à l’aise pour rejoindre Bio Vaccine of Nigeria, et construire son usine de fabrication ici au Nigeria, à Ota.

“Cette mesure a donc été prise par le Conseil exécutif fédéral pour que Bio Vaccine Nigeria ait 15 % de la part de marché, qui sera utilisée pour la fabrication sous contrat de ces vaccins dans un premier temps, au cours des prochaines années, lorsque l’usine au Nigeria commencera à fonctionner. C’est donc l’approbation que le Conseil a communiquée aujourd’hui”, a-t-il insisté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.