Élections de la NFF : les parties prenantes souhaitent un changement positif et un leadership inclusif

0 137

Un groupe de parties prenantes du football à Abuja a exhorté les candidats aux prochaines élections de la Fédération nigériane de football (NFF) à s’engager davantage en faveur d’un changement positif et d’un leadership inclusif.

Le comité électoral de la NFF 2022 a autorisé lundi 11 personnes à concourir pour le poste de président de la NFF lors des élections de la Fédération prévues le 30 septembre.

Certaines parties prenantes du football, qui se sont exprimées en marge d’un Forum progressiste du football nigérian, ont noté qu’il était impératif que toutes les parties concernées se donnent la main.

Ils ont déclaré que c’était nécessaire pour redresser la situation du football nigérian, en perte de vitesse.

Chidi Okonkwo, président du Forum et président du City FC basé à Abuja, a révélé que le football nigérian avait subi de nombreux revers et qu’il aspirait désespérément à un changement positif.

“Il est très facile pour chacun des candidats à la présidence de dire ce qu’il veut faire ou non, mais pour diriger la Fédération, il faut la grâce de Dieu.

“C’est pourquoi toutes les mains doivent être sur le pont car personne ne sait tout et c’est le principal objectif de cette réunion”, a informé Okonkwo dont le club joue dans la Ligue nationale du Nigeria (NNL).

Selon lui, le forum était un organe bipartisan de parties prenantes patriotiques engagées dans un changement positif, ancré en particulier sur le Masterplan du football récemment approuvé pour 10 ans.

“Le forum a déclaré son soutien à tout candidat à la présidence de la NFF qui s’engage en faveur du nouveau plan directeur et de la réconciliation de toutes les parties prenantes du football.

“Nous soutenons également tout candidat qui est prêt à coopérer avec le gouvernement, sans intérêt personnel, afin de trouver une solution durable aux défis du football nigérian”, a ajouté M. Okonkwo.

Godfrey Gaiya, ancien président de la commission des sports à la Chambre des représentants, a félicité l’animateur du Forum pour avoir réuni toutes les parties prenantes afin de se frotter les mains et de tracer une nouvelle voie pour le football du pays.

“C’est une bonne chose que nous nous rencontrions et parlions enfin. Pendant longtemps, ce silence dans le milieu du football était inquiétant. C’est donc une bonne chose et je salue l’initiative de l’organisateur.

“Cela nous a permis au moins de dévoiler et d’exprimer ce que nous pensons être la voie à suivre pour le football nigérian.

“Le fait que cela ait commencé, je pense, est en effet la bonne mesure à prendre et le fait d’arriver deux semaines avant le Congrès électif de la NFF est un bon présage.

“Au moins, les gens peuvent maintenant écouter les candidats, voir ce qu’ils ont et ce qu’ils promettent au football nigérian et ce qu’ils peuvent faire pour faire la différence”, a-t-il dit.

Les élections doivent se tenir à Benin City le 30 septembre prochain.

Leave A Reply

Your email address will not be published.